Allemagne : Une chute drastique de 6,6 % du PIB en 2020

  •   Le 29/04/2020 à 13h32
  •   DEHOUI Lionel

La pandémie du coronavirus n’a pas du tout épargné la première puissance économique européenne. L’Allemagne à la date d’aujourd’hui enregistre 156 337 personnes confirmées pour 5 913 morts. Or, le pays envisage un retour progressif et commence à lever petit à petit les mesures restrictives qui servent à freiner la propagation du virus. C’est l’apparition des signes primitifs qui pouvaient aggraver la situation qui s’observe. Le nouveau taux d’infection est à 1,0% en début de semaine.

--- Publicité ---
Trader sur le Dax 30 !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Allemagne : Une chute drastique de 6,6 % du PIB en 2020

Nouvelle propagation du virus

Depuis quelques semaines, ce taux qui était à 0,7 % est remonté à 1,0. Ce qui veut dire tout simplement qu’un individu confirmé propage le virus et contamine une personne en moyenne. Alors que ce taux doit être en dessous de 1,0 pour une maitrise du risque de la propagation. L’Institut Robert Koch exhorte la population à limiter les contacts et à rester chez elle dans la mesure du possible, afin de sauvegarder les avancées acquises.

 

Situation économique en 2019

Cette crise sanitaire du coronavirus vient aggraver la situation économique de l’Allemagne déjà affaiblie par la crise de la zone monétaire euro. En 2019, l’Allemagne n’a obtenu que 0,6 % de croissance de son Produit Intérieur Brut (PIB) tandis qu’il était de 1,5 % en 2018. Cette situation trouve sa justification à travers la chute mondiale de la production des biens d’équipement et la sortie de l’Angleterre de la zone euro. En plus, il y a la restructuration du secteur industriel de l’automobile.

 

Les prévisions économiques de 2020

Ce mardi, selon les prévisions de Ifo, l’Institut allemand spécialisé dans les recherches économiques, le pays devrait s’attendre à une baisse de son PIB durant cette année 2020. Cette baisse du PIB est estimée à 6,6 %. Il précise également que l’activité économique reviendra à son meilleur stade après l’année 2021. L’économie allemande est entrée en récession de 1,9 % au premier trimestre 2020. La baisse du PIB de l’Allemagne prévu pour le second trimestre de l’année pourrait atteindre 12,2 %.

 

L’Allemagne après la crise du Covid-19

L’économie allemande ne reviendra pas à la normale de si tôt après le déconfinement. Une situation assez embarrassante pour les acteurs économiques de tous les secteurs d’activités. Une croissance de 8,5 % n’est envisagée que pour l’année 2021. Il y a 30 ans, l’Allemagne réunifiée a connu une telle situation en raison de la détérioration des activités économiques. La chute la plus sévère est intervenue cette année au cours du mois d’avril.

 

Un déconfinement progressif

Un assouplissement des mesures restrictives comme le confinement est autorisé en Allemagne. Les activités commerciales ayant une aire de 800 mètres carrés ont le droit d’ouvrir. Cet allégement concerne aussi le secteur automobile allemand et les activités des marchands de cycle. Les acteurs du commerce de détail demandent la faveur de l’État afin de commencer à rouvrir le 4 mai prochain. Une nouvelle discussion se tiendra jeudi pour envisager les étapes à suivre pour la levée des mesures restrictives.

 

Autres informations

Selon une estimation du Fonds Monétaire International, l’Allemagne devrait avoir un excédent budgétaire cette année de 1 % et de 0,7 % pour l’année prochaine. Alors que la Commission européenne prévoyait 0,6 % en 2020 et 0,2 % pour l’année prochaine.