Les Etats-Unis en passe de placer Tencent et Alibaba sur leur liste noire des entreprises chinoises

  •   Le 07/01/2021 à 09h39
  •   HARMANT Adeline

Nous avons appris ce matin que les groupes Alibaba et Tencent pourraient être prochainement ajoutés à la liste noire des entreprises chinoises. Revenons ensemble sur cette probable décision et coup dur pour ces deux sociétés.

--- Publicité ---
Trader l'action Alibaba !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les Etats-Unis en passe de placer Tencent et Alibaba sur leur liste noire des entreprises chinoises
Droit image : Daniel Cukier

Les deux géants chinois au cœur de soupçons de la part de l’administration Trump :

C’est donc en ce 7 janvier 2021 que le gouvernement américain encore dirigé par l’administration de Donald Trump a annoncé qu’il envisage d’ajouter les deux géants du numérique chinois Alibaba et Tencent à la liste noire des entreprises qu’il soupçonne d’être détenues ou contrôlées par l’armée chinoise. Ce sont deux personnes informées de ces projets qui ont tenu la presse au courant tôt ce matin.

Rappelons qu’une telle décision ne serait pas sans conséquence. En effet et avec une capitalisation boursière de 1 300 milliards de dollars à elles deux, les sociétés Alibaba et Tencent sont actuellement les deux plus importants groupes asiatiques à être cotés en Bourse. Le fait de les inclure sur cette liste noire serait donc un signe très fort envoyé par Donald Trump et qui irait dans le sens de sa volonté de durcir la politique de fermeté à l’égard de la Chine alors même que son mandat de président des Etats-Unis arrive à sa fin et devrait se terminer le 20 janvier prochain.

 

Une décision qui n’est pas encore définitive :

Bien entendu, il ne s’agit pour l’instant que d’une alerte, la décision finale d’ajouter ces deux entreprises à la liste noire n’ayant pas encore été validée définitivement par les USA. Les responsables du département de la Défense américaine qui sont en charge de la supervision de l’élaboration de cette liste n’ont en effet pas encore pris de décision ferme. Ils envisagent toutefois d’ajouter d’autres entreprises chinoises à cette liste selon les sources proches du dossier.

Du côté des dirigeants des deux groupes Alibaba et Tencent, aucun commentaire n’a été fait comme le rapporte le journal Wall Street qui a été le premier à traiter cette information.

Au total, ce sont actuellement 35 entreprises chinoises qui font déjà partie de cette liste, parmi lesquelles on trouve notamment le fabricant de puces SMIC et le groupe pétrolier CNOOC. L’effet de l’inscription sur cette liste noire est que les investisseurs américains n’ont pas la possibilité d’acquérir des titres de ces sociétés cotées.

Par ailleurs, le président Donald Trump a également pris mardi dernier un décret qui interdit toute transaction effectuée avec huit applications chinoises de paiement dont le service de paiement mobile Alipay développé par Ant Group, une filiale du groupe Alibaba ainsi que d’autres outils comme QQ Wallet ou encore WeChat Pay développés par Tencent.

La guerre commerciale entre les deux puissances économiques fait donc encore rage et touche de plein fouet l’industrie chinoise. Reste à observer la réaction des marchés sur ces valeurs ce matin.