Airbus/Boeing-Les sanctions US sont désormais injustifiées pour Le Maire

  •   Le 25/07/2020 à 12h59
  •   DEHOUI Lionel

L’ambiance qui règne à la Bourse de Paris est bien difficile en cette fin de semaine. Les tensions devenues visiblement très vives entre les États-Unis et la Chine sont les principaux facteurs. Des tensions qui n’ont pas épargné la Bourse de New York. Cette dernière a littéralement plombé dès l’ouverture suite aux représailles venant de la Chine. Dans ce contexte de crise sanitaire, mais aussi de tensions sino-américaines, les entreprises sont les plus grandes perdantes. Une situation qui inquiète tous les acteurs impliqués dans l’évolution des différentes économies du monde. C’est dans un tel contexte que le ministre français Bruno Le Maire a fait une déclaration. Il affirme que les autorités américaines n’ont plus de motifs valables pour infliger des sanctions commerciales à l’Europe. Car Airbus s’est enfin conformé aux décisions de l’OMC, soit l’Organisation Mondiale du Commerce. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du litige opposant Airbus à Boeing.

Airbus/Boeing-Les sanctions US sont désormais injustifiées pour Le Maire
Droit image : Nicolas Vigier - Flickr

La nouvelle étape franchie dans le litige

Il faut le souligner, les deux groupes du secteur de l’aéronautique se retrouvent en désaccord sur le dossier des subventions destinées à ce secteur. Mais l’affaire a connu un nouveau rebondissement ce vendredi avec l’annonce du groupe européen laissant savoir qu’il a accepté le relèvement des taux d’intérêt. Lesquels concernent des prêts obtenus auprès de l’Espagne, mais aussi de la France. Airbus évoque ainsi une étape finale franchie dans un but bien précis.

Selon le groupe Airbus, cela permettra de siffler la fin du litige qui existe entre lui et le géant américain de l’aéronautique Boeing. Un conflit qui n’a fait que perdurer dans le temps, car il date de 15 ans. La démarche du groupe européen a très vite suscité des commentaires venant de hautes personnalités. Des personnes qui occupent d’importantes fonctions dans le gouvernement de Macron. Le ministre de l’Économie de la France (Bruno Le Maire) s’est prononcé.

 

L’intervention de Bruno le Maire (communiqué)

C’est à travers un communiqué que Bruno Le Maire faisait savoir que Washington n’a plus aucune justification à maintenir les sanctions commerciales pesant sur l’Europe. Le ministre brandit la mise en conformité totale du groupe Airbus dans le cadre du contentieux devant l’OMC. Il a enchainé en appelant les autorités américaines à procéder à la levée immédiate (sans délais) des tarifs douaniers. Ces derniers étant imposés par les États-Unis depuis le mois d’octobre 2019.

Ces sanctions concernaient de nombreux produits européens par lesquels se trouvent les vins français. Bruno Le Maire a également réaffirmé la volonté de l’ensemble des pays européens à s’engager encore plus pour une « coopération ». Le ministre français précise que lesdits pays étaient tous « déterminés à faire respecter leurs droits ». En revanche, il souligne qu’en absence de toute négociation à l’amiable en commun accord avec l’administration de Trump, l’Europe pourrait bien réagir.

Remarque : Le ministre français de l’Économie a clairement notifié que l’Union européenne se trouverait dans l’obligation d’adopter des sanctions qualifiées de « tertiaires ». Ce qui pénaliserait l’économie américaine déjà en difficulté et concernerait les produits américains. Selon le communiqué, il suffit que l’OMC l’autorise dans quelques semaines dans le fameux dossier conflictuel opposant Airbus et Boeing.