Succès de l’introduction en bourse de Airbnb

  •   Le 10/12/2020 à 10h56
  •   HARMANT Adeline

Si la pandémie de covid-19 continue de plomber les entreprises qui vivent du tourisme, la société Airbnb a fait son entrée sur le marché boursier ce jeudi maton. Il faut dire que cette start-up qui a fait fortune en détournant les clients des hôtels a connu un fort succès au cours des dernières années et depuis sa création.

Des dizaines de milliards malgré la crise :

Airbnb a bien entendu révolutionné le secteur du tourisme et c’est donc un symbole qui entre en bourse aujourd’hui : Celui de la montée en puissance du numérique dans l’économie mondiale. Rappelons en effet que la société a été créée il y a à peine 13 ans par quelques jeunes diplômés de design à San Francisco après que ces derniers aient transformé leur logement en bed and breakfast dans le but de les aider à payer leur loyer.

Il leur aura toutefois fallu deux ans pour réussir à lever de l’argent par le biais d’un fonds de capital-risque qui a accepté d’investir 585 000 dollars en échange de 20% du capital soit une mise de fonds qui a été très largement valorisée par la suite.

Quelques années plus tard, Airbnb est bien entendu devenu un géant du tourisme avec une présence dans plus de 220 pays du monde. Au total, ce sont plus de 825 millions de touristes qui ont déjà fait appel à ses services.

L’introduction en Bourse du groupe en pleine crise de ce secteur à cause de la pandémie de coronavirus qui paralyse le tourisme est un nouveau signe de sa force et de son succès.

 

Un succès qui n’est pas au goût de tous :

Bien entendu, la réussite de cette introduction tout comme le succès de cette entreprise n’est cependant pas du goût de tous et les hôteliers comme les municipalités en France souhaitent davantage d’encadrement de ces locations de courte durée.

Ces limitations existent déjà dans certaines grandes villes comme à Paris où un logement ne peut pas être loué plus de 120 jours par an par Airbnb. Mais les hôtels souhaitent aller plus loin pour freiner cet outsider qui leur fait de l’ombre. Il faut dire que les chiffres parlent d’eux même. Tout comme les taxis se sont sentis menacés, à juste raison, par l’arrivée d’Uber, les hôteliers perdent chaque année de nombreux clients qui leur préfèrent la simplicité et la rapidité des services en ligne du géant de la location courte durée.

Le succès du groupe montre ainsi qu’il est possible de surpasser des géants de grands secteurs d’activité, en place depuis des décennies, en quelques années et grâce à une idée ingénieuse.

Mais si le succès de l’introduction de cette entreprise sur le marché boursier n’est plus à discuter, il faudra attendre de voir comment le marché va se comporter dans les semaines et mois à venir.