Perte de 7.1 milliards d’euros pour Air France KLM en 2020

  •   Le 18/02/2021 à 09h23
  •   HARMANT Adeline

C’est une perte sans précédent qu’Air France KLM a rendu publique ce matin avec ses résultats annuels. Le groupe enregistre en effet une perte de 7.1 milliards d’euros à cause de la pandémie de Covid qui a touché le secteur. Son chiffre d’affaires a ainsi chuté de 59% par rapport à 2019 à seulement 11.1 milliards d’euros.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Perte de 7.1 milliards d’euros pour Air France KLM en 2020
Droit image : Michel Curi - Flickr

Le secteur ne semble pas encore rebondir :

Dans le même temps, le groupe Airbus a quant à lui réussi à limiter la casse avec une perte de 1.1 milliards d’euros seulement selon les chiffres également publiés ce matin.

En ce qui concerne les pertes importantes de la compagnie aérienne, elles sont en effet dues à la pandémie de Covid et aux mesures de confinement durant l’année 2020 qui ont eu sur le groupe un impact sans précédent comme le précise l’entreprise dans son communiqué.

Rappelons en effet que la rentabilité des compagnies aériennes dépend en grande partie de leur capacité à faire voler le plus possible leurs appareils afin d’en amortir le coût en les remplissant au maximum, ce qui a été impossible l’année dernière à cause de la crise sanitaire. Le groupe a même dû faire appel aux Etats néerlandais et français afin d’obtenir des prêts directs ou garantis pour un montant de plus de 10 milliards d’euros au total.

 

Baisse de 10% des effectifs au sein de la compagnie :

Si cette perte confirme les attentes des analystes financiers, elle tient compte également d’une provision pour la restructuration du groupe d’un montant de 822 millions d’euros qui est la conséquence des plans de départs volontaires engagés par celui-ci.

Alors que la compagnie comptait 83 000 salariés à la fin de l’année 2019, ces effectifs ont perdu 10% en un an avec 5 000 postes en moins chez KLM et 3 600 postes en moins chez Air France.

D’autre part, des plans en cours devraient également permettre d’accompagner 900 départs supplémentaires chez KLM et 4 900 chez Air France.

Enfin, cette perte a également été augmentée par une dépréciation de la flotte d’avions de 672 millions d’euros à cause de la fin de l’exploitation des gros porteurs Airbus A380 et A340 et du Boeing 747.

 

Un secteur qui mise beaucoup sur le vaccin pour s’en sortir :

Notons également qu’une partie de cette perte provient également d’achats anticipés de kérosène à hauteur de 595 millions d’euros qui se sont avérés perdants avec la chute des cours du pétrole. Sur l’année, la compagnie a perdu 67.3% de ses passagers.

Le premier trimestre 2021 a de plus été annoncé comme difficile à cause des restrictions de voyage renforcées et la capacité de transport des passagers n’y atteindra que 40% de celle de 2019. Quant à la visibilité sur la reprise de la demande, elle reste limitée bien que l’entreprise s’attende à une reprise du trafic au troisième trimestre 2021 avec le déploiement du vaccin.