ADP : trafic total diminué de 32,2 % pour le mois de mars

  •   Le 26/04/2021 à 12h53
  •   DEHOUI Lionel

ADP est l’une des sociétés les plus en vue dans le domaine aéroportuaire. Elle se montre très active sur l’ensemble des métiers de la chaîne de valeur du secteur. Son activité englobe les études en ingénierie, la conception et l’utilisation des infrastructures complexes, etc. Comme en fin du mois de février, ADP vient de communiquer l’évolution du trafic au mois de mars.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
ADP : trafic total diminué de 32,2 % pour le mois de mars
Droit image : Nicolas Vigier - Flickr

Trafic total de la société ADP

C’est une habitude pour le groupe ADP de faire le bilan du trafic aérien après chaque mois. Après le point de février qui a fortement chuté, celui de mars ressort dans la même dynamique.

En effet, le trafic total réalisé par la société ADP pour mars s’affiche en baisse de 32,2 %, comparativement à son niveau d’il y a un an. Durant cette période, l’entreprise de transport a enregistré plus de 8,6 millions d’euros de passagers sur l’intégralité de son réseau d’aéroports placés sous sa gestion.

De façon plus précise, Paris Aéroport seul a enregistré un trafic total estimé à 1,3 million d’euros de passagers sur les 31 jours du mois dernier. Il a donc diminué de 63,2 % en comparaison avec son niveau de mars 2020. À l’international (sans l’Europe, mais tenant compte de DROM-COM), Paris Aéroport a vu son trafic effectuer le même mouvement baissier avec une chute de 69,5 %.

 

Évolution du trafic en Europe en mars

La diminution du trafic enregistrée par le groupe ADP a commencé depuis le début de l’année. La baisse est de 60,2 % depuis le 1er janvier 2021 par rapport à l’année écoulée. L’effectif total des passagers s’affiche à 24,9 millions de personnes. Ce qui correspond à 33,2 % du niveau du trafic total enregistré sur la même période en 2019.

Par ailleurs, sur l’ensemble du continent européen (excepté la France), le trafic a régressé de 66,1 % au mois de mars 2021 chez Paris Aéroport. Parallèlement, il affiche une décroissance considérable de 37,0 % en France métropolitaine.

De même, le Trafic DROM-COM pris en compte dans le faisceau international, ressort en repli significatif de 73,4 % sur le même mois.

 

L’évolution du trafic aérien à l’international

Paris Aéroport a enregistré un trafic international comprenant DROM-COM (hormis l’Europe) en baisse considérable de 69,5 %. Une chute qui tient compte du trafic Afrique en recul de 54,4 % et celui au Moyen-Orient, en repli de 67,7 %. En Amérique latine et en Amérique du Nord, il a diminué respectivement de 76,4 % et 81,4 %. Enfin, en Asie-Pacifique, la régression est estimée à 78,5 %.

L’effectif des passagers en correspondance connaît une baisse de 54,4 % pour Paris Aéroport au cours du mois de mars 2021. De son côté, le trafic d’AMMAN s’affiche en recul de 35,6 % pour le compte de cette période. En ce qui concerne le trafic de TAV Aéroports, celui-ci est en recul de 16,7 % sur l’ensemble du mois.  

Enfin, le niveau du trafic de l’aéroport de Santiago du Chili est en repli de 49,8 % pour le mois dernier. Cependant, la diminution du trafic est de 66,8 % depuis le début de l’année 2021. Il faut souligner au passage que le groupe français ADP détient 45 % du capital de cet aéroport chilien.