ADP : chute de 67,5 % du trafic total du groupe en février

  •   Le 19/03/2021 à 16h20
  •   DEHOUI Lionel

Connu auparavant sous l’appellation « Aéroports de Paris », le Groupe ADP est une société française spécialisée dans des tâches précises. Son activité prend en compte la conception, l’aménagement et l’exploitation des plateformes aéroportuaires. Il enregistre une importante chute sur l’ensemble de son trafic en février.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
ADP : chute de 67,5 % du trafic total du groupe en février
Droit image : Nicolas Vigier - Flickr

Une importante chute annuelle du trafic

Le trafic total de la compagnie ADP enregistré au cours du mois de février dernier est ressorti en baisse annuel de 67,5 %. En effet, le groupe a pu accueillir un total de 7,8 millions de passagers sur l’intégralité de son réseau utilisé. Ce chiffre correspond à 33,1 % du niveau de trafic enregistré par la compagnie il y a un an et au même mois.

Cette chute serait de -77,7 % (hors effet périmètre favorable de l’intégration du trafic de certains aéroports). Il s’agit exclusivement de ceux appartenant à GMR Airports et qui ne figurent d’ailleurs pas au sein du groupe en février. Il faut rappeler que Paris Aéroport est la marque « voyageurs » de la société ADP. C’est sous cette marque que l’ensemble des aéroports de Paris et ceux de cette région sont exploités.

 

Le trafic d’ADP en France

Toujours en se référant aux données de l’exercice 2020, le groupe ADP a enregistré pour Paris Aéroport seul, un trafic de 1,3 million de passagers en février 2021, soit une diminution de 82,7 % par rapport à son niveau de février 2020 (année bissextile). Ce total correspond également à 17,3 % du trafic Paris Aéroport enregistré durant le mois de février 2019.

De son côté, Paris Charles de Gaulle a enregistré 0,8 million de passagers le mois dernier. En pourcentage, ce chiffre indique une baisse de 84,2 % par rapport à son niveau il y a 12 mois. Par ailleurs, Paris Orly a accueilli un total de 0,5 million de passagers, soit une chute de -79,3 % comparativement à février 2020. Actuellement, seuls les terminaux 2 E et 2 F de Paris-Charles de Gaulle sont ouverts.

En réalité, ces deux terminaux servent à l’accueil de tout le trafic commercial de passagers. En raison des conditions de crise sanitaire actuelle, le terminal 2 A a été fermé depuis la date du 23 février. Parallèlement, seuls les Orly 2 et 3 sont ouverts chez Paris-Orly afin de bien gérer l’intégralité du trafic commercial de passagers.

 

Le trafic d’ADP dans d’autres parties du monde

En ce qui concerne la régularité de l’activité commerciale sur les plateformes du Groupe ADP à l’échelle internationale, un seul terminal est fermé. C’est celui situé en Arabie Saoudite : le terminal Hajj de Djeddah. Toutes les catégories de vols commerciaux sont possibles dans tous les autres aéroports, puisqu’ils sont tous ouverts. Cependant, ils fonctionnent avec l’application simultanée de certaines restrictions locales.

À Delhi comme à Hyderabad, les aéroports restent ouverts et fonctionnels pour des vols domestiques. Ils se chargent également de la régularité des liaisons commerciales à l’échelle internationale. Cependant, les vols d’ADP sur ces aéroports se limitent aux différentes nations avec qui l’Inde a conclu des marchés bilatéraux.

Au Chili, le trafic de l’aéroport de Santiago est également en recul de -71,7 % au mois de février 2021. Pour rappel, ADP détient une part de 45 % de son capital. Le trafic d’AMMAN s’inscrit aussi en baisse de -49,4 % le mois dernier. ADP détient également 51 % de son capital.