Les actionnaires sanctionnent ExxonMobil

  •   Le 27/04/2021 à 08h28
  •   HARMANT Adeline

Ce matin, une actualité inquiète les investisseurs sur le cours de l’action ExxonMobil. En effet, les actionnaires du groupe ont décidé de sanctionner la société pour son manque d’investissement dans les énergies renouvelables. Revenons ensemble sur cette actualité qui pourrait s’avérer impactante pour le groupe.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Les actionnaires sanctionnent ExxonMobil
Droit image : Mike Mozart

Une stratégie peu appréciée des actionnaires :

C’est ainsi la stratégie d’investissement d’ExxonMobil qui déplait aux actionnaires puisque le groupe qui est la plus importante compagnie pétrolière des Etats-Unis n’investit pas suffisamment, selon eux, dans les énergies renouvelables. De plus, le groupe entend investir entre 20 et 25 milliards de dollars par an dans l’exploration de pétrole.

Ainsi, cette stratégie expose le groupe à un risque commerciale existentiel face au changement climatique, comme l’indique le fonds Engine N°1 qui est actionnaire du géant pétrolier et qui déplore ainsi l’absence de plan crédible pour protéger sa valeur dans une transition énergétique. C’est le Financial Times qui l’a rapporté ce dimanche.

Le groupe a répondu en expliquant qu’il souhaitait mettre l’accent sur la capture de CO2 et miser sur l’hydrogène. Mais il continue de pomper du pétrole avec 20 à 25 milliards de dollars de dépenses par an entre 2022 et 2025 pour alimenter sa croissance, principalement par le biais de nouveaux projets d’exploration de pétrole et de gaz.

ExxonMobil refuse ainsi d’accepter la baisse de la demande en combustibles fossiles, ce qui pousse ce fonds à le fustiger dans un document qui va être remis aux actionnaires.

 

Des décisions prises par le groupe et jugées illogiques :

Ainsi, le fonds Engine n°1 milite actuellement pour que le groupe pétrolier se penche davantage sur les énergies alternatives. Selon le document concerné, les émissions totales d’Exxon incluant celle des produits qu’il commercialise vont augmenter d’ici 2025.

Ainsi, il est illogique d’affirmer que réduire l’intensité des émissions met le groupe sur une voie cohérente avec les accords de Paris alors qu’en réalité, il continue de poursuivre la croissance de la production et augmente les émissions globales. Rappelons en effet que l’accord de Paris de 2015 prévoit de limiter le réchauffement sous les 1.5° par rapport à l’ère pré-industrielle mais les engagements pris par différents pays ne permettent pas d’y parvenir. Cette semaine, les grands dirigeants se sont réunis à la demande de Joe Biden avant la conférence de l’ONU.

Selon le gouvernement américain, des pays qui comptent pour plus de la moitié de l’économie mondiale ont pris des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre en accord avec l’objectif fixé.

ExxonMobil avait communiqué début mars sa vision d’un avenir à faible émission de carbone et Engine N°1 avait déjà critiqué le manque d’efforts sérieux de diversification et l’espoir que la capture du carbone permette à l’entreprise d’éviter d’avoir à évoluer à long terme. En 2020, le géant pétrolier américain a perdu 22 milliards de dollars face à l’effondrement des prix du pétrole et annoncera ses résultats du premier trimestre vendredi.