TECHNICOLOR

Analyse du cours de l'action Technicolor

--- Publicité ---
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Si certaines actions françaises et internationales sont très connues car émanant de sociétés et de marques populaires et dont l’activité est identifiée clairement, d’autres comme l’action Technicolor, attirent moins les investisseurs alors qu’elles méritent d'être connues. Nous vous proposons donc d’en apprendre davantage à propos de cette action et d’obtenir quelques informations et une analyse technique de son cours depuis 10 ans.

Dernières actualités

S&P relève la note financière de TECHNICOLOR

Le 28/09/2020 à 13h39

L’agence de notation S&P Global a relevé sa note sur le géant des technologies des images et du son. Le groupe obtient ainsi une note CCC+, avec perspectives stables. Technicolor s’en félicite fièrement.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Ce titre est particulièrement sensible à la valeur du dollar américain sur le marché des changes en raison du caractère international des activités du groupe. Il faudra donc surveiller ce point de près.

Analyse N°2

On gardera un œil attentif sur le plan mis en place par Technicolor et appelé Drive 2020 qui prévoir la création d’un pool alternatif HEVC, des relais de croissances dans les techniques vidéo et audio de type HDR et la reconnaissance des brevets par les leaders de l’industrie des smartphones et des tablettes. Ce plan devrait ainsi permettre au groupe d’atteindre un objectif de 680 millions d’euros de bénéfice d’exploitation avec un flux de trésorerie de plus de 280 millions d’euros.

Analyse N°3

Le groupe a également effectué récemment le rachat de l’entreprise Mikros Iage. On surveillera donc le renforcement réel de la position de l’entreprise dans le secteur de la production numérique suite à cette acquisition stratégique.

Analyse N°4

De la même manière, l’évolution des activités liées à la maison connectée qui subit actuellement une baisse sensible des investissements de la part des USA et une pression importante en ce qui concerne les puces mémoires sera d’une grande importance pour l’avenir du groupe.

Analyse N°5

Bien entendu, les résultats financiers annuels seront à suivre de près et à comparer aux prévisions des analystes et du groupe lui-même. Ils représentent en effet d’excellents points d’entrée sur le marché.

Analyse N°6

Enfin, on surveillera bien entendu la concurrence directe de cette entreprise et les brevets et innovations mis au point par les grands groupes de ce secteur d’activité tout comme l’évolution des parts de marché de chaque entreprise.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Introduction et cotation de l'action Technicolor

Le cours de l’action Technicolor est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris et intègre le calcul de l’indice boursier CAC 40.

 

  • Données boursières
  • Historique économique

Pour vous permettre d’avoir une vision plus globale de ce que représente l’action Technicolor, voici pour finir quelques données plus généralistes à son propos avec notamment les chiffres clés de sa cotation en Bourse et le positionnement précis de cette entreprise sur le marché boursier international :

  • En 2017, la capitalisation boursière totale de la société Technicolor s’élève à 1 907.13 MEUR.
  • Le nombre de titres émis par la société Technicolor et actuellement en circulation sur le marché est de 412 710 327.
  • Le cours de l’action Technicolor est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • L’entreprise Technicolor fait également partie de la composition de l’indice boursier national français CAC 40 et donc des 40 entreprises françaises à la plus forte capitalisation boursière.
  • L’actionnariat de l’entreprise Technicolor est actuellement composé de 10.04% des parts détenues par le fond d’investissement OppenheimerFunds, de 7.98% des parts détenues par le groupe d’investissement Pbifrance Participations, de 5.18% de parts détenues par Cisco Systems, de 5.04% de parts détenues par DNCA Investments et de 0.18% de parts détenues par le groupe en autocontrôle. Le reste des actifs est en circulation sur le marché et appartient à des investisseurs individuels.

Si vous souhaitez être capable d’analyser correctement les variations de cours de l’action Technicolor, il vous faut impérativement comprendre l’influence des évènements économiques et financiers sur les tendances de cet actif. Pour cela, voici un historique résumé des faits les plus récents à propos de cette entreprise.

  • En 2009, le groupe Thomson annonce sa volonté de revendre des actifs non-stratégiques comme PRN, Grass Valley et Screen Vision. La même année, des analystes alertent les marchés sur un possible dépôt de bilan de l’entreprise face aux difficultés rencontrées et à une dette importante. Un accord avec ces créanciers est signé quelques mois plus tard et permet de sauver l’entreprise. Toujours en 2009, Technicolor revend son activité de téléphonie résidentielle sous la forme d’un MBO au groupe Atlinks.
  • En 2010, une restructuration du groupe est annoncée et Thomson devient alors Technicolor.
  • En 2012, le groupe Ericsson rachète la branche de services de diffusion TNSF du groupe. Thomson Angers SAS est mise en liquidation judiciaire et 351 postes sont ainsi supprimés. La même année, l’activité SmartVision du groupe est vendue à Devoteam.
  • En 2013, le groupe Technicolor revend son activité Cirpack à un fond d’investissement, le groupe The Martland.
  • En 2014, Technicolor dépose 745 brevets dans le domaine du son et de l’image et annonce le rachat de Mr X.Inc, l’un de ses principaux studios d’effets visuels à Toronto.
  • En 2015, le groupe annonce le rachat du studio indépendant d’animation OuiDo Productions. La même année, le groupe rachète les activités de Cisco dans les équipements de maison audiovisuels pour 550 millions d’euros. Il rachète ensuite la société britannique The Mill, spécialiste des effets spéciaux pour la publicité pour un montant de 259 millions d’euros.

Présentation de l'action Technicolor

Le groupe Technicolor est issu de l’industrie créative et technologique française, et propose également des contenus de divertissement. Fonctionnant par le biais de licences à destination de ses clients utilisateurs, ce groupe a sur se doter d’un solide portefeuille de brevets en tous genres.

Il fournit également des services de pointe dans le domaine des effets spéciaux, d’animation et de postproduction pour le cinéma. Il se positionne d’ailleurs parmi les leaders internationaux de ce secteur.

Analyse du cours de l'action Technicolor
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Concurrents

Voici maintenant une présentation des principaux concurrents que le groupe Technicolor doit affronter selon le segment d’activité concerné. L’étude de cette concurrence vous sera bien entendu indispensable si vous souhaitez réaliser une analyse pertinente de ce marché et des possibilités de hausse ou de baisse de cette action.

Dans le domaine de la publicité

Deluxe, Framestore, Les autres branches de production interne des sociétés holding mondiale de publicité comme Hogarth pour WWP, Prodigious pour Publicis, Craft pour IPG, eg+ Worldwide pour Omnicom.

Services de post-production

Deluxe, fotoKem, Panavision / SIM, Les services internes des plus grands studios en fonction du segment et de la région.

Domaine de l’animation CG et des jeux

Animal Logic, Sony Pictures Imageworks, Cinesite, Ilion Animation Studio, Reel FX, Bardel Entertainment, CGCG Virtuos Ltd, Keyword Studios


Partenaires

Nous vous proposons ici de découvrir les principaux partenariats mis en place par Technicolor au cours des dernières années.

NXP Semiconductors

Le groupe Technicolor a signé en 2008 un partenariat avec NXP Semiconductors pour la création d’une joint-venture en vue de regrouper les activités de module de transmission des deux entités.

Sagem, Orange et Thompson

Toujours en 2008 Technicolor a créé une coentreprise avec plusieurs partenaires dont Sagem Communications, Orange et Thompson dans le secteur de l’édition de logiciels pour la maison numérique appelée Soft At Home. Cette entité a pour objectif de créer et promouvoir une plateforme logicielle pour faciliter et accélérer l’adoption des services numériques résidentiels.

Warner Bros

En 2010, Technicolor a signé un partenariat stratégique avec le groupe Warner Bros sur les services de duplication et de distribution de DVD et de Blu-Ray. Le leader des médias physiques et celui de la duplication de média espèrent ainsi augmenter significativement leur chiffre d’affaires.

Telefonica

En 2014, Telefonica deviendra également partenaire de Technicolor qui lui fournit alors les décodeurs satellite dans le but de soutenir le lancement à grande échelle d’un service de vidéo en haute définition en Amérique Latine.

Canal +

En 2015, c’est avec le groupe français Canal +, filiale de Vivendi que Technicolor signe un accord de longue durée pour mettre à disposition de nouveaux services avec le décodeur Cube S de la chaine.

Sony

Toujours en 2015, Technicolor s’est allié à Sony afin de créer un programme commun de licences de brevets dans le secteur à la fois de la télévision numérique et des écrans de moniteurs. Technicolor sera alors agent exclusif pour la délivrance des licences du portefeuille de brevets combiné pour les téléviseurs numériques et les écrans de moniteurs d’ordinateurs.

Nokia

Enfin, en 2017, Technicolor a annoncé la mise en place d’un partenariat avec le constructeur mobile Nokia pour la création de contenus en réalité augmentée avec OZO Creator.

71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l’action Technicolor :

Le premier atout de l’entreprise Technicolor concerne bien entendu le fait qu’il s’agit de l’ancienne entreprise Thomson qui était reconnue comme étant un véritable spécialiste de l’innovation dans le domaine du numérique. Aujourd’hui encore, le groupe Technicolor bénéficie d’un excellent positionnement dans ses différents métiers sur lesquels il se positionne soit en tant que leader international ou en tant que numéro 2.

On peut également considérer que l’organisation des activités du groupe Technicolor est un véritable point fort de cette entreprise. En effet, le groupe divise ses métiers en trois grandes divisions opérationnelles principales. La première concerne la maison connectée. Le deuxième pôle d’activité est celui de la production de services VFX et la production de services DVD pour les créateurs de contenus et les diffuseurs dont les studios de cinéma, les diffuseurs de chaînes de télévision, les post-productions ou encore les opérateurs de télécom. Enfin, la dernière activité du groupe est l’activité de gestion des brevets. Grâce à cette répartition des différents métiers, l’entreprise Technicolor est davantage protégée contre le risque lié à un seul et unique secteur d’activité.

Une autre grande force de l’entreprise Technicolor concerne cette fois sa très grande capacité à innover sans cesse. En effet, à ce jour, Technicolor détient l’un des portefeuilles de brevets les plus importants au monde. Les récents contrats que le groupe a mis en place avec les entreprises Sony et LG dans le secteur des smartphones et des tablettes viennent encore renforcer ce portefeuille avec de nouveaux brevets qui rapporteront sans doute des bénéfices intéressants à moyen et long terme.

Le groupe Technicolor mise donc beaucoup sur la recherche et le développement de nouvelles solutions et de nouveaux produits. Il concentre cependant ses investissements en R&D sur les domaines les plus rentables que sont la télévision numérique, la compression vidéo, les smartphones et les décodeurs. L’entreprise fait également beaucoup d’efforts pour se positionner en tant que pionnier dans le domaine des effets visuels et ainsi de profiter de certains secteurs en plein essor comme celui de la réalité virtuelle.

On peut également saluer l’intérêt de l’alliance que Technicolor a mis en place avec l’entreprise Cisco, qui lui permet de réduire ses coûts de façon très importante tout en augmentant sensiblement ses parts de marché dans les services DVD. Cette association a rapidement eu pour effet une hausse progressive et constante des marges dans le secteur de la maison connectée.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l’action Technicolor :

Le premier grand défaut de l’entreprise Technicolor concerne les charges financières que doit supporter le groupe. Ces charges sont en effet encore jugée trop lourdes à l’heure actuelle et pèsent donc sur la rentabilité et la compétitivité de l’entreprise.

On peut également s’interroger sur l’avenir de certains métiers du groupe comme le secteur des décodeurs. La préservation des licences à moyen terme est donc un enjeu capital pour le groupe qui, en cas d’échec, pourrait lui causer beaucoup de tort.

Bien que les activités liées à la maison connectée soient les plus importantes de l’entreprise Technicolor, celles-ci montrent une rentabilité que les analystes jugent encore comme insuffisante. Cela vaut également pour les services entertainment, eux-aussi peu rentables pour le moment.

Du côté des actualités récentes, rappelons également que le groupe a perdu lebrevet MPEG LA récemment. De ce fait, l’ancienne stratégie marketing basée avant tout sur la perception des royalties n’est plus d’actualité. Il est ainsi aujourd’hui nécessaire pour l’entreprise de miser sur la signature de contrats avec les producteurs du domaine de l’électronique grand public. Or, le raccourcissement de plus en plus important de la durée de vie des technologies de compression vidéo entraine un manque de visibilité important quant aux possibilités futures de ventes.

D’une manière générale, on remarque que les prévisions sur les activités du groupe restent très complexes à ce jour. En effet, le groupe Technicolor ne publie plus de chiffre d’affaires trimestriel depuis 2017 et les investisseurs ne peuvent donc se baser que sur le chiffre d’affaires annuel.

Enfin, l’action Technicolor provoque beaucoup de doute chez les acheteurs en raison de son historique récent et de la perte enregistrée en 2016, sans compter les avertissements sur résultats reçus en 2016 et en 2017.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 71% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.