Résultats mitigés pour la Société Générale : Le titre maintient son cap !

  •   Le 10/02/2021 à 09h06
  •   HARMANT Adeline

Le groupe bancaire Société Générale vient de publier des résultats annuels en baisse ce matin. En cause, une chute importante des activités liées au trading dans le contexte de pandémie de la Covid-19 qui a fortement affecté les marchés. Des perspectives pour les années à venir ont également été publiées et ont cependant permis au titre de se maintenir dans le vert en début de séance.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
Résultats mitigés pour la Société Générale : Le titre maintient son cap !
Droit image : Mohamed Yahya - Flickr

Des résultats 2020 en net recul sur fond de crise :

C’est un résultat net part du groupe sous-jacent en baisse de 64.7% que la Société Générale a publié ce matin à 1.43 milliard d’euros. Toutefois, le ratio de solvabilité de la banque CET1 reste satisfaisant à 13.4% avec près de 440 points de base de plus que ce qu’exige la réglementation.

Dans le détail, le rapport montre des frais de gestion sous-jacents en forte baisse à 16.5 milliards d’euros soit une perte de 5.2% mais en accord avec la cible annuelle.

Le coût du risque a été maintenu à 64 points de base avec 1.4 milliards d’euros de provisionnement sur encours, ce qui représente 41% du total.

Si ces résultats peuvent paraître très décevants, ils étaient prévisibles au regard de la crise sanitaire qui a marqué le monde en 2020. Le PNB s’est ainsi affiché à 22.11 milliards d’euros soit une baisse de 7.6% en organique et ce, malgré une réelle amélioration de la performance des trois métiers de la banque au deuxième trimestre.

 

Les objectifs posés par SocGen pour les années à venir :

Suite à la publication de ces résultats, la Société Générale a également indiquer un objectif de baisse de ses frais de gestion sous-jacents à horizon 2023 et une baisse du coût du risque pour 2021. Le ratio de solvabilité CET1 devrait rester largement au-dessus de 200 points de base de plus que l’exigence réglementaire.

Ce ratio CET1 devrait donc rester appréciable même après l’entrée en vigueur de la réglementation qui vise à finaliser la réforme de Bâle III qui aura un impact de l’ordre de 39 milliards d’euros dès 2023.

Enfin et en ce qui concerne la politique de distribution du groupe pour 2021, le conseil d’administration a confirmé l’objectif d’un taux de distribution de 50% du résultat net part du groupe sous-jacent incluant potentiellement une composante en rachat d’actions jusqu’à 10% du résultat.

 

L’action se maintient dans le vert après ces annonces :

Les investisseurs semblent avoir retenu les perspectives engageantes de la banque ce matin puisque l’on observe, pour la huitième séance consécutive, une ouverture dans le vert de l’action Société Générale. Celle-ci enregistre en effet un gain de 2.5% à 17.9€.

Notons en effet que le groupe a enregistré un bénéfice net de 470 millions d’euros au quatrième trimestre alors que le consensus tablait sur un profit de 323.9 millions d’euros. Le coût du risque pour ce même trimestre s’est quant à lui établi à 689 millions d’euros contre une estimation à 954 millions d’euros.