Acheter l'action Natixis

La fusion des activités de groupes bancaires est souvent une bonne opportunité pour les investisseurs qui cherchent des actions en bourse sur lesquelles investir car les sociétés ainsi créées génèrent le plus souvent un fort chiffre d’affaire et offrent donc une rentabilité très appréciée à court comme à long terme. C’est le cas de la société Natixis dont nous vous proposons de découvrir ici en détails les activités ainsi que quelques conseils pour réaliser une analyse probante de son cours.  

Tradez l'action Natixis !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Analyse fondamentale du cours de l'action Natixis

Juillet 2019

Les nouvelles en provenance de l’analyse fondamentale ne sont pas bonnes pour le groupe Natixis qui a annoncé ce 1er juillet son renvoi devant un juge correctionnel pour sa communication financière lors de la crise des subprimes. Il est en effet en examen depuis début 2017 pour avoir publié deux communiqués sur les risques auxquels il était exposé au début de cette crise en juillet et novembre 2007.

Dans le but de se défendre, le groupe Natixis a affirmé que l’émergence de cette crise représentait alors une situation sans précédent dont il était impossible d’anticiper les conséquences en chaine. Il estime ainsi avoir fourni au public et de manière sincère les informations à sa disposition sur ses expositions, au fur et à mesure de l’identification de leurs risques sous-jacents.

Cependant, l’analyse du juge d’instruction est différente de celle de l’AMF qui avait procédé à une enquête sur la communication financière de Natixis et avait ainsi décidé qu’il n’était pas la peine d’entamer des poursuites.

Cette nouvelle comparution devant un juge du groupe Natixis est donc une nouvelle susceptible de léser la confiance des investisseurs et pourrait ainsi provoquer une baisse sensible des cours de cette valeur en Bourse.

 

Tradez l'action Natixis !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

A propos du groupe Natixis :

C’est grâce au rapprochement des activités des groupes Banque Populaire et Caisse d’Epargne dont les banques de financement et d’investissement, qu’est né le groupe Natixis en 2006. Les activités de ce groupe sont variées et touchent à des domaines variés comme la banque de détail, la banque de financement et d’investissement, la gestion d’actifs ou encore la banque privée et les services.

 

Les principaux concurrents de Natixis :

Le groupe Natixis, né de la fusion entre plusieurs banques, est actuellement l’un des grands noms du secteur de la banque d’investissement en Europe. Mais ce groupe bancaire doit bien entendu faire face à d’autres entreprises qui lui livrent une concurrence féroce. Pour tout investisseur souhaitant spéculer sur le cours de l’action Natixis, il est donc indispensable de connaitre ces entreprises afin de suivre leurs actualités et de les comparer à Natixis. Vous devrez donc inclure à votre analyse fondamentale les éventuels évènements susceptibles d’influer sur le cours de l’action Natixis ainsi que les résultats de chacune de ces entreprises en comparaison à ceux de Natixis. Pour vous aider, voici les principaux concurrents de Natixis que vous devez surveiller :

  • BNP Paribas qui est le leader actuellement en Europe.
  • ABN Amro
  • Barclays qui est le leader au Royaume-Uni.
  • Citigroup qui est l’un des leaders dans le monde.
  • Et enfin, le groupe SG-CIB.

Vous trouverez très facilement des informations à propos de ces entreprises sur des sites spécialisés dans l’économie ou chez votre broker.

 

Les principaux partenaires de Natixis :

Le groupe Natixis a également, par le passé et encore aujourd’hui, signé des partenariats stratégiques avec divers acteurs de la finance et même avec certains de ses concurrents.

C’est notamment le cas avec le groupe BNP Paribas puisqu’un partenariat a été signé entre les deux entreprises en 2005, puis renouvelé en 2015. Il vise à avoir une plateforme informatique commune pour la gestion des transactions monétiques.

Natixis est également partenaire d’Orange avec Plastic Omnium dans l’aide sociale et le traitement des déchets depuis 2010.

Plus récemment, en 2017, Natixis s’est associé à IBM et Trafigura pour mettre au point la première solution blockchain pour les transactions de financement du commerce de pétrole brut.

En 2019, Natixis a annoncé le renouvellement de son partenariat initial avec Covéa à partir du 1er janvier 2020. Ce nouveau partenariat concernera ainsi les produits d'assurance des risques professionnels des clients des Caisses d'Epargne et des Banques Populaores et Natixis reprendra ainsi les activités nouvelles d'assueance non vie des clients particuliers des réseaux Banques Populaires en complément des clients des Caisses d'Epargne.

Toujours en 2019, Natixis a également rejoint le Programme de partenariat de l'organisation Climate Bonds Initiative ou CBI qui est un réseau international d'acteurs financiers ayant pour but de mobiliser les marchés obligataires mondiaux dans le bur de réussir à mettre en place des solutions concrères contre le réchauffement climatique. Il rassemble notamment des investisseurs, des banques, des émetteurs, des prestataires de services, des gouvernements et des institutions publiques.

 

Analyse du cours de l’action Natixis :

L’action du groupe Natixis est une action en Bourse française qui est intégrée au calcul de l’indice CAC 40.

Après une légère baisse en 2010, le chiffre d’affaire de ce groupe n’a cessé d’augmenter chaque année. 

Ainsi et en 2015, le cours de ce titre atteindra un sommet historique à proximité du seuil des 8€ avant de redescendre progressivement  vers le niveau des 3.20€ en juillet 2016. On assiste alors à une nouvelle tendance haussière, cette fois en direction des 7.30€ en janvier 2018. Une nouvelle correction à la baisse ramènera cette valeur à proximoité des 4€ eb janvier 2019 avant une nouvelle tendance à l'achat.

Mais différents types d’évènements peuvent avoir une influence sur le cours de l’action Natixis. Nous vous conseillons donc de suivre de près l’actualité future de ce groupe bancaire afin d’y détecter les prochains évènements qui auront un impact direct sur la volatilité et la tendance de cette action.

 

Historique économique et financier de l’entreprise Natixis :

Pour mieux comprendre ce qui a pu influencer le cours de l’action Natixis au cours des dernières années, il est intéressant de coupler les informations issues de l’analyse technique à celles issues de l’analyse fondamentale et plus particulièrement à l’historique économique et financier de l’entreprise. Voici donc un rappel des faits les plus récents et notamment les évènements de la crise économique qui a frappé de plein fouet Natixis.

  • En 2006, Natexis est regroupée avec Ixis et devient Natixis. L’entreprise est mise sur le marché en octobre de cette année avec une introduction à 19.55€. Natixis appartient alors à 35% du capital à la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne et la Banque Fédérale des Banques Populaires. Le reste du capital est sur le marché boursier.
  • En 2008, une augmentation du capital de 3.7 milliards de d’euros est réalisée grâce à la mise sur le marché de 1.7 milliards de titres.  Toutefois, à cause de mauvais choix de gestion à cause de la crise des Subprimes, l’action Natixis perdra 95% de sa valeur en moins de 2 ans avec une cotation à moins d’un euro en 2009 qui se stabilisera ensuite vers 3.50€ en 2010. En effet, en février 2009, la banque enregistre une perte de 2 622 M€ et les comptes de la banque sont alors amputés de 3.452 milliards d’euros par des dépréciations de son portefeuille d’actifs devenus illiquides. Ces actifs seront céfés après avoir été cantonnés dans une structure interne. Au premier trimestre 2009, Natixis enregistre une nouvelle perte de 1.839 milliards d’euros. L’action chute alors sous les 1€. En mai de la même année, Natixis annonce une perte de 1.9 milliards d’euros alors que d’autres banques annoncent des bénéfices. Une perquisition est alors ordonnée au siège suite à des plaintes de la part des actionnaires. La banque annonce quelques mois plus tard la création d’une garantie de sa maison mère BPCE suite au rapprochement de la Banque Populaire et de la Caisse d’Epargne sur 35 millions d’euros d’actifs. Le titre gagne alors 33.26% et atteint les 3.07€.
  • En 2010, Natixis entre dans la composition de l’indice français CAC 40 et le cours de son action atteint alors les 5€ en octobre.
  • En 2013, Natixis annonce la suppression de 700 postes au sein du Cash management.
  • En 2014, c’est 136 postes supplémentaires qui sont finalement supprimés.
  • En 2016, 14 salariés du groupe ont perçu une rémunation de plus d'un million d'euros.
  • En 2017, le groupe Natixis rachère les participations de 25% et 15% de la Macif et de la Maif dans BPCE assurances pour un montant de 272 millions d'euros.
  • Ebn 2018, le groupe lance un projet de cession et d'acquisition par BPCE SA des métiers Affacturage, Cautions et Garanties, Crédit-bail, Crédit à la consommation et Titres pour un montant de 2.7 milliards d'euros.
  • En 2019, Natixis rachère également une participation de 11% dans Fiera Capital, une entreprise de gestion de placements canadienne.

Grâce à ces informations, il devient possible de comprendre la réaction des marchés aux différentes annonces économiques et de mettre en place des stratégies basées sur l’anticipation des futurs mouvements grâce à l’analyse fondamentale.

 

Répartition des activités de la société Natixis par pôles et dans le monde :

Les activités de la banque Natixis sont présentes un peu partout dans le monde. Parmi les zones géographiques concernées, on trouve bien sûr les Amériques, l’Asie-Pacifique, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Ses activités peuvent également être divisées en plusieurs pôles différents que voici en détails :

  • La banque de financement et d’investissement avec le financement de projets en Europe, les financements immobiliers en France, la Primaire Obligatoire Corporate en France, l’émission de CDO en Europe, le Marché de l’Euro en primaire obligataire, le Trade Finance en Afrique et au Moyen-Orient et le financement aéronautique.
  • La gestion d’actifs avec notamment la gestion d’actifs à l’international.
  • Le Capital investissement et la gestion privée  avec le Capital Investissement dédié aux PME.
  • Les services avec la gestion d’épargne salariale en France, l’assurance cautions en France, la conservation institutionnelle, la conservation de détail en France, l’Opérateur Monétique en France par le biais de sa filiale Natixis Paiements et la Bancassurance IARD en France.
  • Les postes clients avec la poste client en France, l’affacturage à l’international, l’assurance-crédit, la gestion de créances et l’information d’entreprise.

 

Données boursières importantes à propos de l’action Natixis :

S’il est primordial de s’intéresser à l’histoire de l’entreprise Natixis et aux évènements qui ont marqué son évolution en Bourse par le biais de l’étude de son développement financier, de ses activités et par l’analyse technique historique de son cours, il est également important de connaitre les données plus générales concernant sa cotation et sa place sur le marché. Voici ces données :

  • En 2019, la capitalisation boursière totale du groupe Natixis s’élève à 12 820.42 MEUR .
  • Le nombre de titres émis par l’entreprise Natixis et actuellement en circulation sur le marché est de 3 153 078 482 .
  • Le cours de l’action Natixis est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • Le groupe Natixis est également inclus dans la composition de l’indice boursier national français CAC 40.
  • L’actionnariat de l’entreprise Natixis est composé de 70.7% des parts détenues par la BPCE, de 26.67% de parts d’actifs flottants, de 2.51% de parts des salariés et de 0.12% de parts en autodétention.

 

Les affaires judiciaires et les controverses qui ont touché le groupe Natixis :

Plusieurs types de conflits ont marqué l’histoire du groupe Natixis et voici les principaux :

  • En 2006, Natixis et Ixis, toutes deux filiales des Banques Populaires et des Caisses d’épargne annoncent une fusion conseillée par François Pérol, travaillant pour la banque d’investissement Rothschild. Mais les syndicats portent plainte après la nomination de celui-ci pour prise illégale d’intérêt. Ainsi, en 2010, une information judiciaire est ouverte à la demande de l’ADAM, dans le but d’éclaircir les déclarations et les comptes de la banque auprès des actionnaires ainsi que les conditions de vente par des conseillers clientèles qui incitent à la clôture de livrets A au profit de la spéculation boursière. Il s’agit, selon l’ADAM, d’un sinistre financier parmi les plus importants qu’elle ait eu à traiter depuis ses débuts.
  • En 2010, c’est le cabinet Deminor qui porte plainte en représentation de 730 actionnaires pour diffusion de fausses informations mensongères ou trompeuses.
  • Par la suite, en 2014 un ancien conseiller du premier ministre est nommé à la tête du groupe Natixis. La même année, le Parquet demande au juge d’instruction de renvoyer François Pérol devant le tribunal correctionnel pour prise illégale d’intérêts. Cette réquisition sera suivie le 3 février 2015 avec des audiences publiques qui se tiendront du 22 juin au 2 juillet de cette même année. Au cours de ces audiences, on décrit un système poreux entre sphère privée et sphère publique et on dénonce la proximité entre les grands corps de l’Etat et les banques. Finalement, François Pérol sera relaxé par la justice et le Parquet interjettera en appel en septembre 2015.
  • Enfin, en 2016, un ancien collaborateur de l’Elysée, conseiller à la présidence de la République au moment de la création de Natixis devient directeur du groupe suite à un parcours interne.
  • Natixis a également été au cœur d’attaques concernant sa spéculation sur les matières premières. Ainsi, un rapport intitulé « Ces banques françaises qui spéculent sur la faim » est émis en 2013 par l’ONG Oxfam France et accuse quatre grandes banques françaises dont la BNP Paribas, la Société Générale, le Crédit Agricole et Natixis de gérer, pour le compte de leurs clients, au moins 18 fonds spéculatifs sur les matières premières. Or, la majorité de ces fonds ont été créés suite au début de la crise alimentaire en 2008, dans le but principal de faire des profits en spéculant sur les aliments et autres commodités.
  • Natixis a également été condamné en 2012 pour discrimination raciale.
  • En 2016, la Cour d’Appel de Paris condamne Natixis à réintégrer un lanceur d’alerte dans un arrêt du 10 décembre.
  • Suite à la crise financière de 2008, Natixis a également été mis en examen en 2017 pour deux communiqués émis lors du deuxième semestre 2007. Le groupe est en effet soupçonné de ne pas avoir informé de manière claire ses actionnaires qu’ils détenaient un titre avec un fort potentiel baissier. Cette mise en examen fait suite à une plainte déposée par l’Association de Défense des Actionnaires Minoritaires.

 

Quels sont les avantages et les points forts de l’action Natixis en tant qu’actif de Bourse ?

Avant de commencer à prendre vos premières positions sur le cours de l’action Natixis, nous vous proposons un rappel des avantages de cette valeur avec les principaux points forts de cette entreprise dans le cadre de vos stratégies à l’achat.

Premièrement, l’organisation spécifique du groupe Banques Populaires Caisses d’Epargne dont fait partie Natixis en 3 grands pôles principaux est un réel atout pour l’entreprise. En effet, la stratégie de ce groupe tourne autour de trois métiers principaux qui sont la banque de grande clientèle, l’épargne et l’assurance et les services financiers spécialisés. Chaque segment est ainsi protégé des autres.

L’action Natixis attire aussi beaucoup les investisseurs grâce à son faible niveau de risque. Rappelons en effet que le profil de risque de cette valeur est l’un des plus faibles du secteur bancaire puisque cette banque est peu exposée aux risques souverains et ne présente qu’une très faible implantation dans les pays en dehors de la zone euro. L’action Natixis est ainsi l’une des valeurs bancaires les plus attractives du moment pour les investisseurs européens.

Un autre avantage présenté par l’action Natixis concerne la forte visibilité qu’offre cette entreprise, notamment grâce à la mise en place d’un nouveau partenariat de distribution des produits de la filiale CNP Assurances. L’entreprise offre également une sécurité financière élevée depuis l’introduction en Bourse de sa filiale Coface .

Le groupe Natixis a également mis en place une stratégie nommée « OTD » pour Originate to Distribute et qui concerne sa gestion d’actifs, qui a rapidement montré un taux de réussite important, ce qui rassure également fortement le marché quant aux capacités de cette banque à prendre des décisions judicieuses.

Enfin, l’action Natixis offre à ses actionnaires un rendement très élevé avec une garantie sur un taux de redistribution de l’ordre de 50% des bénéfices et un dividende qui a atteint des records en 2015.

Comme vous pouvez le constater, les éléments en faveur de l’achat de l’action Natixis sont nombreux.

 

Quels sont les défauts et les points faibles de l’action Natixis en tant qu’actif de Bourse ?

Il va de soi que l’action Natixis ne propose pas que des avantages aux investisseurs et qu’il faut donc connaitre également ses éventuels défauts. Pour vous y aider, voici un résumé des différents points faibles de cette entreprise qui pourraient peser sur son action en Bourse à moyen ou long terme.

En premier lieu et bien que l’action Natixis soit l’une des valeurs bancaires les plus suivies en Europe, celle-ci souffre d’un moindre intérêt des investisseurs pour le secteur bancaire européen en général, notamment depuis 2016 avec une baisse constante des investissements dans ce domaine.

Natixis souffre également de sa capacité modérée à mettre en conformité ses capitaux propres prudentiels avec la règle des accords de Bâle 3. Son ration de Common Equity Tier One est en effet actuellement de 11% ce qui représente un risque majeur aux yeux des investisseurs.

Un autre risque important auquel Natixis doit faire face concerne le taux de change entre l’euro et le dollar américain auquel elle est fortement exposée dans le cadre de sa gestion d’actifs. En effet, on remarque que plus de 40% du résultat avant provisions de ces activités est actuellement libellé en dollars américains.

Cette banque de financement, de la même manière que ses principales concurrentes est aussi fortement exposée aux aléas du marché du pétrole et du gaz naturel. Elle doit également faire face à une pression de plus en plus forte sur les commissions de performance.

Toujours à l’instar de nombre de ses concurrents, le groupe Natixis est aussi exposé à un risque d’action collective en ce qui concerne d’éventuels frais de gestion cachés sur ses produits d’épargne courants.

Enfin, on note un léger recul des investisseurs après la publication de résultats et surtout de bénéfices en fort recul en 2016 qui freine fortement les achats stratégiques.

Cependant, les atouts de cette entreprise restent majoritaires et devraient suffire à pousser les investisseurs à prendre position sur cette valeur rassurante.

 

Quelques conseils pour réaliser une bonne analyse fondamentale de l’action Natixis :

Toute stratégie de trading rentable repose avant tout sur une bonne analyse technique, mais aussi sur une analyse fondamentale complète tenant compte des éléments et indicateurs les plus influents. Pour vous permettre d’utiliser l’actualité à votre avantage, voici les facteurs et informations que vous devez surveiller de près et intégrer à vos analyses.

Comme pour toute analyse fondamentale de valeur bancaire, il vous faut bien entendu étudier la valorisation de Natixis à partir de différents éléments précis comme ses positions de liquidités, sa capacité à répondre aux règles de ratio de solvabilité fixé par Bâle 3 soit 9% des fonds propres, la tenue de ses engagements dans le cadre des activités de banque d’investissement, la centralisation des compensations de dérivés et bien entendu les grandes décisions influentes des grandes Banques Centrales comme la BCE en Europe et la Fed aux Etats-Unis. Mais cette étude de la valorisation de Natixis doit aussi tenir compte du coût du risque, directement lié à l’environnement économique et du rendement des fonds propres également appelé « ROE ».

La stratégie actuelle de Natixis consiste en une forte volonté de développement de ses activités à l’international. Il est donc judicieux de suivre l’atteinte des objectifs que s’est fixé ce groupe, notamment en ce qui  concerne le marché asiatique fortement convoité. On gardera également un œil sur le produit net bancaire et son optimisation tout comme sur l’optimisation des process et la gestion dynamique de l’allocation de capital.

Le groupe devrait par ailleurs présenter rapidement un nouveau plan mis en place par la nouvelle direction de management et qui aura donc des répercussions sur la confiance des investisseurs. La cession de certaines participations de Natixis est notamment l’un des enjeux importants de ces prochaines années.En définitive et grâce à la mise en relation des différents éléments cités ici et d’une bonne analyse des graphiques boursiers, vous devriez obtenir des signaux de trading intéressants.

Où et comment trader l'action Natixis en ligne ?

Vous souhaitez commencer à trader des actions Natixis en ligne dès aujourd’hui ? Alors commencez à investir sur les CFD sans plus attendre grâce à un courtier en ligne renommé et qualitatif.

Tradez l'action Natixis !
66% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent
Note: 3.66 47 votes