LAFARGE

Analyse du cours de l'action Lafarge

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Avant d’envisager d’investir sur le cours de l’action Lafarge, nous vous proposons de découvrir ici quelques informations essentielles à propos de cette entreprise et de son titre. Dans notre fiche dédiée, nous aborderons plusieurs aspects importants comme les activités détaillées de cette entreprise française, mais aussi ses principaux concurrents ou encore ses principaux partenariats. Nous vous communiquerons également une analyse technique historique de son cours ainsi que quelques données boursières générales qui vous permettront de mieux comprendre le positionnement de ce groupe sur le marché boursier international.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Le secteur d’activité de la construction et son évolution devront bien entendu être des indicateurs de choix car les performances du groupe Lafarge y sont étroitement liées. Pour cela, on pourra s’appuyer notamment sur l’évolution des taux d’intérêt, la facilité d’accès aux crédits, le climat de confiance général et les conditions climatiques qui sont autant de points qui impactent directement la demande en construction.

Analyse N°2

Comme expliqué plus haut, la réalisation du plan de synergies envisagé par le groupe Lafarge aura également un intérêt à être étudié. On suivra donc notamment l’évolution du programme de cessions en Europe et le développement à l’étranger ainsi que les résultats financiers publiés chaque année et leur concordance avec les objectifs chiffrés. Cela concerne notamment la capacité de l’entreprise à redresser ses marges.

Analyse N°3

En analysant ces données, vous pourrez anticiper plus efficacement les futures variations de cette action et ses principales tendances de fond. Cependant, vous devez également veiller à effectuer une analyse technique précise de cette valeur pour une stratégie réellement pertinente qui tiendra compte à la fois des données économiques et des données purement spéculatives basées sur l’étude des graphiques. Pour cela, utilisez des graphiques personnalisés permettant l’affichage de plusieurs indicateurs simultanément comme des indicateurs de tendance ou des indicateurs de volatilité.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Lafarge

L’entreprise français Lafarge est actuellement le numéro un mondial du secteur de la production et de la vente de matériaux de construction. Leader dans chacun de ces secteurs, Lafarge ainsi su se positionner sur le marché international au fil des ans. On peut néanmoins répartir ses activités en différents pôles selon la part du chiffre d’affaires qu’elles génèrent.

  • La production et la vente de ciment et de liants représente 66.5% du chiffre d’affaires de l’entreprise avec plus de 110 millions de tonnes de ciment vendu par an mais aussi des liants hydrauliques ou encore de la chaux.
  • La production et la vente de granulats et de béton représente 33.1% du chiffre d’affaires de l’entreprise avec plus de 160 millions de tonnes granulats vendues par an, du béton prêt à l’emploi, du béton préfabriqué, des enrobés bitumeux ou des revêtements routiers.
  • La production et la vente de produits à base de plâtre représente seulement 0.4% du chiffre d’affaires de l’entreprise avec les plaques de plâtre, les carreaux de plâtre, les enduits, les ossatures métalliques ou les plâtres industriels.

Le groupe Lafarge fabrique l’ensemble de ces produits par le biais de 112 cimenteries, 37 stations de broyage, 437 carrières de granulats et 1026 centrales de béton. Il réalise la plus grande partie de son chiffre d’affaires en Europe mais touche aussi d’autres marchés dans le monde comme le Moyen-Orient, l’Amérique du Nord, l’Asie ou l’Amérique Latine. Il emploie à l’heure actuelle plus de 63 000 personnes dans de nombreux pays.

Analyse du cours de l'action Lafarge
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Grâce à sa longue expérience et à sa présence sur le marché depuis de nombreuses années, Lafarge est actuellement le leader de la production de matériaux et notamment de ciment dans le monde. Mais sa position est sans cesse menacée par d’autres grandes entreprises de secteur d’activité similaires que nous vous proposons de découvrir maintenant plus en détail.

Saint-Gobain 

Tout d’abord, on suivra de près le groupe Saint-Gobain qui est une entreprise française spécialiste de la production, de la transformation et de la distribution de matériaux. Elle a été créée en 1665 et est aujourd’hui active dans plus de 78 pays du monde avec près de 171 000 employés à son actif. Son siège social se trouve actuellement à Courbevoie.

Cemex 

Un autre concurrent majeur de Lafarge est bien entendu le groupe Cemex pour Cementos Mexicanos et qui est une société spécialisée dans les matériaux de construction basée au Mexique. Le groupe propose notamment du ciment, du béton et des granulats et détient une part de marché importante dans de nombreux pays dont la France. Il s’agit également du leader sur le segment du béton à travers le monde. C’est cependant sur le marché mexicain et sur le marché américain ainsi qu’en Europe que le groupe Cemex réalise la plus grande part de son chiffre d’affaires. L’entreprise emploie ainsi 40 000 personnes au total et est également représentée dans la composition de l’indice IPC de la Bourse du Mexique. Le groupe a récemment lancé sa propre plateforme numérique, Cemex Go.

Boral Limited 

Toujours parmi les grands concurrents de Lafarge, on trouve cette multinationale spécialisée dans la fabrication et la fourniture de matériaux de construction. Elle est basée en Australie et exerce également une grande part de ses activités aux Etats-Unis et en Asie. A l’heure actuelle, le groupe Boral Limited emploie plus de 17 000 salariés répartis dans 17 pays du monde et sur 672 sites d’exploitation différents. Il détient également 154 dites de distribution et son siège social se trouve à Sydney en Australie.

Heidelberg Cement 

Enfin, le dernier concurrent majeur de Lafarge est l’entreprise allemande Heidelberg Cement qui est actuellement le plus important producteur de ciment de ce pays mais également le numéro deux mondial des groupes cimentiers en termes de capacité de production juste après Lafarge et Cemex. On retiendra également que le groupe fait aussi partie de la composition de l’indice boursier MDAX.

 


Partenaires

Lafarge met également en place une stratégie visant à se lier avec d’autres entreprises de secteurs concurrents ou complémentaires, qui lui permettent de gagner de nouveaux marchés ou encore de proposer davantage de produits et services. Il est ainsi important de connaitre les principaux partenaires de Lafarge dont voici quelques exemples concrets.

Solidia Technologies

En 2015, le groupe Lafarge a renforcé un partenariat ancien avec l’entreprise américaine Solidia Technologies pour la commercialisation d’une technique innovante pour la réduction de l’emprunte environnementale du béton préfabriqué.

Vinci

Toujours en 2015, le groupe Lafarge a collaboré avec l’entreprise Vinci Construction dans le cadre de la réalisation de la tour D2 qui est la première tour en France à exo-structure métallique. Lafarge a ainsi réalisé le noyau de la structure en béton armé de la tour.

Euromac

En 2017, Lafarge s’est associé avec l’entreprise Euromac pour produire des blocs de polystyrène expansé de haute densité qui sont associés avec un entrevous en acier dans le but de monter des murs en les assemblant. Ces blocs sont comblés avec un béton autoplaçant fourni et produit par Lafarge.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Lafarge :

Tout d’abord, l’entreprise française Lafarge profite d’un positionnement très intéressant sur son secteur d’activité. Cela concerne notamment le segment des ciments, des granulats et du béton dans lesquels ce groupe est actuellement le leader international. Ce positionnement très intéressant a pu être obtenu suite à la fusion de ce groupe avec la société suisse Holcim en 2015.

La stratégie de Lafarge visant à réorienter ses activités vers certaines zones géographiques en pleine croissance est également un atout de taille dont il faut parler ici. En effet, Lafarge réalise aujourd’hui près des deux tiers de ses ventes sur les marchés émergents, avant même le marché européen qui est son second marché et le marché de l’Amérique du Nord.

Toujours d’un point de vue stratégique, les objectifs de cette entreprise sont également considérés comme ambitieux avec une hausse importante des synergies attendues, une baisse de l’intensité du capital et un engagement à régulariser les dividendes avec une meilleure stabilité lorsque les résultats baissent. Cette stratégie est également centrée sur des programmes de rachat d’actions.

Dans le but d’améliorer sa croissance, Lafarge compte s’appuyer sur différents leviers importants avec premièrement le confort de ses employés, une augmentation de la rentabilité des capitaux investis, une amélioration de la stratégie marketing et de la communication, davantage d’innovation dans les produits, une rationalisation des procédés industriels et un développement durable. L’innovation tient ici une place importante dans la stratégie de développement de ce groupe puisqu’elle devrait lui permettre de répondre aux nouveaux modèles de construction durables avec des bénéfices également plus rapides et une possibilité d’augmenter les prix à la vente.

Lafarge montre également un intérêt important pour ses actionnaires avec un pay-out important depuis 2017 et un dividende également très intéressant en plus d’un programme de rachat d’actions qui devrait se poursuivre en 2019 et qui a été lancé en 2018.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Lafarge :

Tout d’abord, les activités du groupe étant importante sur le marché de l’Europe de l’Est, Lafarge est actuellement très exposé au risque lié à l’atonie de la croissance de cette zone économique. De plus, sur les autres marchés comme les marchés du Proche-Orient et de la Russie, les risques géopolitiques restent bien présents et pourraient également entrainer quelques difficultés pour Lafarge dans les années à venir.

Un autre facteur pénalisant pour Lafarge concerne le coût de l’énergie qui représente encore 25 à 30% des coûts de production du ciment et qui augmentent actuellement de manière inquiétante. Cela pourrait en effet nuire à la rentabilité de cette entreprise en pesant sur ses marges.

Encore d’un point de vue géographique, le groupe Lafarge semble rencontrer certaines difficultés dans d’autres pays bien précis comme l’Indonésie, le Brésil ou encore la Malaisie. Cela vaut également pour le marché de l’Amérique du Nord sur lequel Lafarge montre une rentabilité encore insuffisante des capitaux propres.

A cause de la dimension internationale des activités de Lafarge, le marché des changes peut avoir un impact négatif sur ses résultats. Selon l’évolution des parités liées à l’euro, les bénéfices sont en effet moindre ou les coûts plus élevés en ce qui concerne les échanges avec certains pays.

Les traders et investisseurs se montrent enfin quelque peu méfiants quant à cette action en Bourse à cause de certaines rumeurs concernant un abaissement prochain de la note de la dette de cette entreprise. Ces incertitudes sont renforcées par des doutes quant à la possibilité de mener à bien le plan des synergies.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quand a été créée la société Lafarge ?

C’est en 1749 que la société Lafarge a vu le jour. Plus précisément et à cette époque, c’est le cimentier du nom de Lafarge qui a fait ses débuts dans une carrière à chaux en Ardèche, près de la ville du Teil. Il s’agissait alors d’une simple exploitation familiale de chaux créée par Claude Pavin qui a racheté précédemment le fief de Lafarge. Plus tard soit en 1802, l’activité familiale Pavin de Lafarge sera racheté par Augustin Pavin de Lafarge qui a lancé une production à grande échelle.

Quels éléments peuvent influencer l’action Lafarge ?

Le cours de l’action Lafarge est influencé par différents éléments du point de vue fondamental, mais également du point de vue technique. En effet, différent évènements peuvent avoir un impact sur l’évolution de ce titre en bourse tout comme des publications importantes ou des données au sujet de ses concurrents. Bien entendu, il faut également surveiller les graphiques boursiers de cette valeur afin d’y repérer d’autres indicateurs techniques cette fois.

Où suivre les actualités du groupe Lafarge ?

Si vous souhaitez vous tenir au courant de toutes les actualités et publications importantes du groupe Lafarge, vous pouvez consulter le site web officiel de cette entreprise ou vous abonner à un flux d’actualité personnalisé. Il est également possible de consulter ces actualités depuis un site boursier spécialisé ou depuis une plateforme de trading de broker en ligne.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro