Acheter l’action Kingfisher en Bourse

Si vous êtes un investisseur particulier et que vous vous intéressez à l’action Kingfisher, nous vous proposons de découvrir au travers de cette fiche toutes les informations et les conseils dont vous avez besoin pour spéculer sur son cours par le biais des CFD. Vous y trouverez notamment des informations à propos des activités de cette entreprise, ses concurrents et partenaires, mais aussi une analyse technique historique de son cours et les données boursières importantes dont vous aurez besoin pour mettre en place vos propres stratégies d’investissement.  

Acheter l’action Kingfisher en Bourse
76% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Note: 4.50 10 votes

 

L’action Kingfisher en bref :

  • Capitalisation boursière totale : 856 059.52 MGBX
  • Nombre de titres : 2 369 386 963
  • Place de cotation : London Stock Exchange
  • Marché : Main Market
  • Indice : FTSE 100
  • Secteur d’activité : Distribution

 

L’activité de la société Kingfisher :

Kingfisher est une entreprise britannique spécialisée dans la vente et la distribution d’articles de bricolage. Il s'agit en réalité du leader de ce secteur d’activité précis en Europe et l’entreprise se classe également au deuxième rang mondial de ce domaine.

Les produits commercialisés par l’entreprise Kingfisher le sont par le biais de nombreux magasins implantés dans plusieurs pays et répartis de cette manière :

  • Au Royaume-Uni et en Irlande, Kingfisher exploite 1994 magasins ce qui en fait le numéro de ce secteur d’activité dans ces deux pays. Il compte aussi dans ces zones 812 enseignes B&Q et Screwfix.
  • En France, le groupe comptabilise 221 magasins avec 119 magasins sous l’enseigne Brico Dépôt et 102 magasins sous l’enseigne Castorama. Il est également leader de ce secteur d’activité sur le territoire français.
  • En Pologne, le groupe possède 75 magasins exclusivement sous l’enseigne Castorama et est également leader de ce secteur d’activité.
  • En Espagne, avec 28 magasins détenus sous l’enseigne Brico Dépôt, KingFisher est le numéro 2 de ce secteur.
  • En Russie, Kingfisher détient 21 magasins sous l’enseigne Castorama et est le numéro trois sur ce marché.
  • En Allemagne, il possède 19 magasins sous l’enseigne Screwfix.
  • En Roumanie, Kingfisher possède 15 magasins sous l’enseigne Brico Dépôt.
  • Enfin, au Portugal, on trouve 3 magasins sous l’enseigne Brico Dépôt détenus par ce groupe.

C’est donc au Royaume-Uni et en Irlande que le groupe Kingfisher réalise la plus grosse part de son chiffre d’affaires avec 44.4% du CA total. Vient ensuite la France avec 37.9% du chiffre d’affaires, la Pologne avec 10.6% du chiffre d’affaires, le reste étant réalisé dans les autres pays que nous venons de citer.

 

Connaitre la concurrence de l’action Kingfisher :

Bien que le marché du bricolage et de la distribution d’articles spécifiques à ce domaine en Europe soit peu concurrentiel, Kingfisher n’est pas le seul groupe à tenter de se positionner sur ce secteur d’activité et il fait ainsi face à quelques autres entreprises qu’il convient de connaitre au mieux.

Kingfisher est en effet le numéro deux mondial de ce secteur d’activité et son principal concurrent reste à ce jour le groupe Adeo qui détient notamment les enseignes Leroy-Merlin, Weldom et Bricoman et qui détient plus de 38% des parts de marché. Kingfisher se positionne juste après avec des parts de marché de 33% environ.

Bien entendu, on trouve également d’autres groupes de moins grande importance mais qui font tout de même office de concurrent du géant Kingfisher avec entre autres Mr Bricolage et Bricomarché qui détiennent chacun 10% des parts de marché ainsi que des concurrents encore plus petits comme Bricorama et Brico Leclerc.

Il reste primordial de réaliser une étude sérieuse et objective de cette concurrence lorsque vous réaliserez vos études fondamentales de l’action Kingfisher. On tiendra compte ici notamment de l’évolution des parts de marché ainsi que de toutes les actualités de ces entreprises susceptibles d’avoir une influence sur leurs résultats à long terme.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Kingfisher :

Pour devenir l’acteur incontournable du secteur du bricolage et de la distribution d’articles de bricolage qu’il est aujourd’hui, le géant Kingfisher a du mettre en place des stratégies de développement précises qui sont entre autres basées sur certaines alliances stratégiques. Nous vous proposons donc de découvrir quelques exemples de ces rapprochements avec d’autres entreprises pour mieux comprendre l’impact que de telles associations peuvent avoir sur le cours de cet actif.

En 2011 notamment, le groupe Kingfisher s’est rapproché de la société d’infogérance Atos dans le cadre d’un partenariat étendu. Le contrat, alors signé pour une durée de 4 ans engage Atos pour la prise en charge des services de parc informatique du groupe de distribution d’articles de bricolage ainsi que la supervision d’exploitation, l’administration technique et le développement de logiciels propres au groupe en Europe. Au total, ce sont plus de 286 magasins en France, Espagne, Pologne et Russie qui sont concernés par cet accord.

En2014, Kingfisher avait également entamé des négociations avec l’un de ses principaux concurrents à savoir Mr Bricolage, dans le but de rapprocher les deux entreprises. Un accord préliminaire sans engagement avait alors été signé entre les deux entités et portait sur le rachat par Kingfisher de l’ensemble des actions de Mr Bricolage détenues par ANPF soit près de 42% du capital et également des actions détenues par la famille Tabur qui représentaient 26.2% du capital pour untotal de 68.1% du capital au prix de 15€ par action. Cependant, ce rapprochement qui aurait propulsé Kingfisher en tête des magasins de bricolage dans le monde n’aura pas lieu et cette alliance sera finalement abandonnée.

Il va de soi qu’il est primordial de surveiller de près toutes les actualités du groupe Kingfisher afin de repérer les futures alliances que ce groupe est susceptible de mettre en place et ainsi d’anticiper leur effet sur le cours de son action en Bourse.

 

Analyse du cours de l’action Kingfisher :

Pour mieux comprendre comment le cours de l’action Kingfisher se comporte dans le temps et ainsi mettre en place des stratégies adaptées, nous vous proposons maintenant de nous plonger dans l’historique de cours de ce titre boursier avec une analyse technique historique portant sur ces dix dernières années.

La première chose que nous montrent les graphiques boursiers de cette période est une tendance de fond nettement haussière puisque ce titre est passé de 129 GBX à plus de 349GBX en seulement 10 ans. Mais cette tendance aura été ponctuée de plusieurs autres mouvements dont il faut également tenir compte.

La première tendance haussière débute en juillet 2008 après une courte période de baisse qui aura fait passer le cours de ce titre sous la barre psychologique des 100 GBX. Stimulés par des achats à bas prix, les investisseurs commencent en effet à acheter ces actions et permettent une remontée du cours jusqu’à 312.10 GBX en mars 2012. Bien entendu, cette hausse aura été marquée par quelques micromouvements correcteurs à la baisse et par une volatilité intéressante à moyen terme. Mais la résistance technique des 300 GBX retient finalement cette première hausse et fait retracer le cours vers le niveau des 270 GBX en septembre 2012.

En avril 2013 on assiste à une nouvelle percée haussière plus forte et rapide que la précédente qui mènera le titre vers le niveau des 438.6 GBX en avril 2014. Il s’agit ici du plus haut historique enregistré par ce titre durant cette période de 10 ans.

Mais cette hausse spectaculaire ne durera finalement pas et les investisseurs se montreront alors prudents en prenant rapidement leurs bénéfices. On assistera alors à un retracement baissier important vers le niveau des 296 GBX en novembre de la même année. Mais là encore, le niveau des 300 GBX tient bon et la tenue de ce support psychologique important permettra une nouvelle prise de points de l’action Kingfisher. Celle-ci parviendra ainsi à se hisser au niveau des 378 GBX en avril 2016 et se maintiendra autour de ce niveau jusqu’en mai de l’année suivante avec bien entendu quelques mouvements correcteurs hauts et bas. Entre mai et septembre 2017, le cours de cette action a connu un nouvelle tendance baissière qui l’a ramené au niveau des 289 GBX.

Mais juste après cette nouvelle phase négative, le cours entame une nouvelle phase haussière qui lui permet de remonter au-dessus des 300 GBX en octobre 2017. La tendance haussière est toujours bien présente et visible en ce début d’année 2018. Elle pourrait se poursuivre au moins jusqu’à l’approche du prochain seuil à 380 GBX mais la tenue ou la cassure de cette résistance majeure décidera de la suite à donner aux évènements.

D’un point de vue graphique, il reste cependant intéressant de trader sur ce titre à court et à moyen terme. Les mouvements sur de courtes périodes sont en effet le plus souvent nets et volatiles et permettent la mise en place de stratégies de day trading efficaces.

Comment commencer à trader l’action Kingfisher ?

Rejoignez un broker sérieux et de confiance pour commencer à spéculer sur le cours de l’action Kingfisher et mettre en place des stratégies d’analyse et de trading efficaces avec des outils et fonctionnalités pratiques.

Trader l’action Kingfisher en ligne !
76% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent