INDITEX

Analyse du cours de l'action Inditex

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Dans l’industrie textile, nous vous proposons de découvrir ici celui du groupe espagnol Inditex, ses spécificités et quelques données historiques concernant l’analyse de son cours.

Dernières actualités

Inditex encaisse une perte nette de 409 millions d’euros au premier trimestre

Le 11/06/2020 à 15h49

Après avoir réalisé un bénéfice de 734 millions d’euros au premier trimestre 2019, le géant du textile Inditex a publié ce mercredi une perte nette de 409 millions d’euros au premier trimestre 2020.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

En ce qui concerne les opportunités que pourrait saisir le groupe Inditex, on retiendra entre-autres son implantation de plus en plus forte sur les marchés émergents comme l’Inde et l’Asie plus généralement.

Analyse N°2

Le fait qu’Inditex produise des produits avec des prix d’achat abordables devrait lui permettre de bien résister à la crise et de conserver une clientèle fidèle.

Analyse N°3

De plus, le groupe se renouvelle sans cesse et suit une stratégie de croissance et de développement avec l’ouverture de deux nouveaux magasins chaque jour soit autant de revenus supplémentaires assurés.

Analyse N°4

En ce qui concerne les menaces qui pèsent sur ce groupe, on soulignera encore une fois le coût important de la production qui pourrait être répercuté à long terme sur les prix de vente et rendre l’entreprise moins concurrentielle.

Analyse N°5

Les budgets consacrés à la communication du groupe mériteraient également d’être augmentés pour une meilleure visibilité. Or, cela n’est pas prévu dans la stratégie du groupe à moyen et long terme.

Analyse N°6

Enfin, le groupe Inditex montre aussi des faiblesses en ce qui concerne la distribution et la commercialisation des produits.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Présentation de l'action Inditex

Inditex (Industria de Diseño Textil) est un groupe espagnol spécialisé dans la confection textile, dans la fabrication et la commercialisation de vêtements et accessoires. Mais son activité se répartit en plusieurs secteurs dont le principal concerne les vêtements, puis ensuite les articles de lingerie, les chaussures, les accessoires et aussi les articles de maison. Il fournit entre autres des réseaux comme Zara ou Bershka.

La plus grande partie de son chiffre d’affaire est réalisé en Europe avec l’Espagne en tête, mais aussi en Amérique et un peu ailleurs dans le monde.

L’action Inditex est actuellement cotée sur le marché espagnol du Mercado Continuo et son cours intègre le calcul de l’indice Eurostoxx 50.

Analyse du cours de l'action Inditex
67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro

Concurrents

Pour réaliser de bonnes analyses du cours de l’action Inditex, vous devez avant tout connaitre parfaitement cette entreprise ainsi que son environnement économique direct. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons maintenant de découvrir qui sont ses principaux concurrents de ce marché.

LVMH 

Tout d’abord, on suivra le groupe français LVMH qui est actuellement le chef de file mondial de l’industrie du luxe en termes de chiffre d’affaires et qui est issu de la fusion en 1987 des entreprises Moët Hennessy et Louis Vuitton.

Benetton 

Le groupe Benetton est également un concurrent d’Inditex. Il a été créé en 1965 en Italie et est spécialisé dans le domaine de la mode et de l’habillement avec plus de 150 millions de vêtements produits par an et un réseau de 65 000 points de vente répartis dans plus de 120 pays. Ce groupe dépend de la société financière de la famille Benetton à savoir Edizione Sarl qui détient 67% des actions de cette société.

Burberry 

Cette autre entreprise qui était autrefois un tailleur britannique spécialisé dans les manteaux et imperméables masculins est actuellement un autre leader des vêtements de luxe dans le monde. Le groupe produit principalement en Chine et développe un réseau de boutiques en franchises à travers le monde entier.

Pentland 

Toujours parmi les grands adversaires d’Inditex, on trouve Pentland qui est une société mondiale privée britannique qui a investi dans des entreprises de vente au détail et en gros dans les secteurs de la mode sportive de plein air et de sport. Il s’agit également d’un actionnaire majoritaire de JD Sports Fashion Plc qui exploite plus de 2 420 magasins dans 19 pays. Pentland détient aussi la licence britannique de chaussures pour la marque Kickers et a mis en place un partenariat de coentreprise avec Lacoste Chaussures. Il détient des participations directes et indirectes dans des activités d’autres secteurs.

Etam 

Enfin, le dernier concurrent sérieux d’Inditex est le groupe Etam qui est une holding française créée au XXème siècle et qui était cotée sur la Bourse de Paris jusqu’en 2017. Le groupe a notamment été créé par la fusion en 1958 de Etam, une entreprise créée en 1916 en Allemagne et de Setamil, un fabricant d’étamine créé en 1925. Grâce à ses différentes marques dont Etam et Undiz, le groupe s’est rapidement développé et a su s’implanter dans plus de 55 pays.


Partenaires

Redcats

En 2009, Redcats signe un partenariat avec Inditex et son enseigne Zara Home. La Redoute et Ellos, marques de Redcats Group, enrichissent leurs collections "Maison" avec la création sur leurs sites e-commerce d'un shop in shop dédié à la marque Zara Home, en France pour La Redoute et dans les pays nordiques pour Ellos.

Tata

Le géant du prêt-à-porter espagnol Inditex a signé la même année un accord de joint-venture avec le conglomérat indien Tata pour lancer sa marque phare à la conquête du sous-continent dès 2010. Inditex détiendra 51 % du capital et Trent Limited, société du groupe Tata, les 49  % restant. La société prévoit d'inaugurer les premières boutiques à New Delhi et Bombay. L'Asie est un continent clé pour le développement du groupe espagnol, mais Inditex n'était jusqu'à présent implanté qu'au Japon, en Chine et en Corée du Sud.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l'action Inditex :

Parmi les principales forces de cette entreprise, on retiendra notamment la qualité et l’intérêt des résultats publiés lors des dernières années. Inditex montre en effet un chiffre d’affaires en nette hausse et de manière constante depuis quelques temps, ce qui a tendance à rassurer les investisseurs. La croissance du groupe est également élevée et  à deux chiffres, ce qui est une véritable prouesse pour ce secteur très concurrencé et les parts de marché du groupe ne cessent d’augmenter avec le temps.

Un autre point fort de cette entreprise concerne sa maîtrise parfaite de la qualité de ses produits et de son réapprovisionnement. Elle peut ainsi fidéliser sa clientèle et être capable de répondre aux nouvelles commandes dans des délais très courts. Cette réactivité face à la demande est sans doute l’un des atouts les plus forts de cette entreprise face à la concurrence souvent moins rapide.

Enfin, toujours en ce qui concerne les forces de l’entreprise Inditex qui rassurent les traders et actionnaires, on soulignera le niveau de marge particulièrement élevé qui rend parfaitement compte de l’aspect rentable des activités exercées par ce groupe et qui semblent ainsi parfaitement maîtrisées.

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l'action Inditex :

Tout d’abord, et si Inditex bénéficie d’une forte présence physique grâce à son large réseau de distribution en magasins et boutiques, le groupe reste relativement peu présent dans la sphère du commerce en ligne ce qui lui fait perdre des parts de marché importantes.

Enfin, on notera également que les coûts liés à la production des produits d’Inditex restent relativement élevés comparativement à ceux de ses principaux concurrents. Il en va de même pour les coûts liés à la formation. Il est donc évident que le groupe pourrait encore gagner en rentabilité en travaillant sur ce point.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Comment le cours de l’action Inditex a évolué au cours des dernières années ?

Le graphique du cours de l’action Inditex montre clairement une tendance de fond haussière de cette valeur au cours des 10 dernières années. En effet, en 2009 soit juste après la crise financière, ce titre cotait 5.40 euros. Il a ensuite atteint en 2013 un premier pic à 21.13€, puis un autre en 2014 à 23.78€. Depuis, il a continué à gagner des points et évolue actuellement au-dessus des 28€.

Dans quelle zone Inditex réalise le plus de chiffre d’affaires ?

Si le groupe Inditex est basé en Espagne, le marché espagnol ne représente en réalité que 18.2% de son chiffre d’affaires. C’est dans le reste de l’Europe que le groupe réalise le plus de bénéfices avec 46.1% de son CA. Les autres marchés sur lesquels l’entreprise exerce sont le marché des Amériques avec 14.9% du chiffre d’affaires et 20.8% du CA pour le reste du monde et notamment l’Asie et l’Afrique.

Quelles sont les marques détenues et exploitées par Inditex ?

Parmi les marques et enseignes exploitées par le groupe Inditex, on retrouve notamment la marque Zara avec ses 2 067 points de vente, Bershka avec 1 081 points de vente, Stradivarius avec 994 points de vente, Pull & Bear avec 973 points de vente, Massimo Dutti avec 765 points de vente, Oysho avec 636 points de vente, Zara Home avec 552 points de vente, Zara Kids avec 146 points de vente et Uterqüe avec 78 points de vente.

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro. Ceci est une annonce pour trader les CFD avec eToro