ILIAD

Analyse du cours de l'action Iliad

--- Publicité ---
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Dernières actualités

Hausse de l’activité d’Iliad au premier trimestre

Le 12/05/2020 à 11h51

Découvrez le détail des résultats financiers d’Iliad pour le premier trimestre 2020 avec notamment une hausse de l’activité et de performances à saluer sur le marché italien malgré la pandémie de Covid-19.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Le positionnement et les parts de marché des sociétés d’Iliad dans leur secteur d’activité spécifique.

Analyse N°2

Les opérations de rachat de part, d’acquisitions ou de fusion et la création d’éventuelles joint-ventures.

Analyse N°3

Les stratégies mises en place par le groupe pour développer son offre à l’étranger.

Analyse N°4

Les innovations technologiques et commerciales mises en place par Iliad, notamment en ce qui concerne la téléphonie mobile et l’accès à Internet.

Analyse N°5

L’évolution de la politique de prix de l’opérateur Free face à la concurrence.

Analyse N°6

L’atteinte des objectifs fixés par le groupe lui-même sur le long terme avec les résultats et la rentabilité des divers projets.

Analyse N°7

La santé économique française et l’évolution du pouvoir d’achat des consommateurs cibles.

Analyse N°8

Le développement de l’offre à destination des professionnels qui est actuellement le point faible d’Iliad.

--- Publicité ---
Trader l'action Iliad !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Introduction et cotation de l'action Iliad

Le cours de l’action Iliad est actuellement coté sur le marché Euronext Paris au compartiment A. Il intègre aussi la composition de l’indice Euronext 100.

 

  • Données boursières
  • Historique économique
  • Sociétés

Pour terminer cet article dédié à l’action Iliad, il est essentiel de vous communiquer quelques chiffres clé concernant ce groupe français et son titre boursier. Ces données vous permettront en effet de mieux situer cette action en Bourse sur le marché et ainsi de mieux intégrer son fonctionnement.

  • En 2019, la capitalisation boursière totale de l’entreprise Iliad est de l’ordre de 4 756.33 MEUR .
  • Le nombre de titres émis par l’entreprise Iliad et en circulation sur le marché est de l’ordre de 59 128 951 .
  • Le cours de l’action Iliad est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • L’entreprise Iliad fait également partie du calcul de l’indice boursier national français CAC All Shares.
  • L’actionnariat de l’entreprise Iliad est composé à 55.24% des parts détenues par les dirigeants et administrateurs du groupe et à 43.24% des parts d’autres actionnaires.0.4% des parts restent en autodétention.

Bien entendu, les données que nous venons de vous communiquer correspondent à la situation de l’action Iliad en 2019 et sont susceptibles d’évoluer avec le temps. Elles doivent donc être vérifiées en cas de doute et avant toute utilisation.

Si vous souhaitez prendre position sur le cours de l’action Iliad par le biais des CFD, il est important d’analyser les graphiques boursiers historiques de ce titre et de recouper les mouvements les plus importants avec les évènements qui ont marqué l’histoire de ce groupe. Voici donc un récapitulatif récent de l’histoire économique et financière d’Iliad.

  • 2004 : C’est l’année d’introduction de l’action Iliad en Bourse. La même année, le groupe lancera la 4ème version de la Freebox avec wifi et étend le dégroupage total dans toutes les grandes villes.
  • 2005 : Iliad innove en proposant à ses clients la toute première offre de VOD par DSL grâce à un partenariat mis en place avec Canalplay du groupe Canal +. La même année, il procède au rachat de la société Altitude Telecom et de la licence Wimax.
  • 2006 : Iliad lance la cinquième Freebox avec de nouvelles fonctionnalités et un récepteur TNT et propose une offre illimitée incluant des appels vers les téléphones mobiles.
  • 2007 : Iliad lance une offre d’accès en fibre optique à très haut débit de type FTTH sans changement de tarif comparativement à l’offre DSL. Pour aider au développement de cette offre sur l’ensemble du territoire et après avoir ciblé la région de Paris, Iliad rachète la société Citéfibre qui est spécialisée dans la technologie FTTH. Toujours en 2007, Iliad nomme Maxime Lombardini du groupe TF1 à la tête du développement du groupe suite au départ de Michael Boukobza.
  • 2008 : Les négociations commencent entre Iliad et le groupe Telecom Italia en ce qui concerne le rachat par le groupe français du fournisseur d’accès à Internet Alice pour 800 millions d’euros. Grâce à cette acquisition, Iliad récupère les 800 000 abonnés d’Alice et se hisse en deuxième position du classement des opérateurs Internet en France juste après l’opérateur historique Orange. Finalement,le groupe procèdera à ce rachat pour un montant réel de 775 millions d’euros. La part de marché d’Iliad sur le territoire français se monte alors à plus de 25.5%. Cependant, la société Alice, en redressement financier, entraine une baisse des frais de structure et un plan de sauvegarde d’emplois avec de nombreux licenciements.
  • 2009 : La filiale Free Mobile bénéficie enfin de l’autorisation légale pour devenir un opérateur de téléphonie mobile français à parts entières face à Orange, Bouygues Télécom et SFR. La licence qui coûtera 240 millions d’euros lui sera officiellement accordée en 2010 et les premiers services de cet opérateur seront accessibles sur le marché à l’horizon 2012.
  • 2012 : Grâce à Free et à Alice, le groupe Iliad annonce à la presse avoir atteint le score de 5.25 millions d’abonnés en haut débit avec plus de 93% de ses abonnés en dégroupage. Free Mobile fait son entrée sur le marché avec une offre beaucoup moins chère que celle de ses concurrents et avec pour objectif principal des offres à partir de seulement 2€ par mois.
  • 2013 : Le groupe Iliad tentera de racheter l’opérateur américain T-Mobile sans toutefois y parvenir.
  • 2017 : Le groupe Iliad annonce le rachat de 31.6% des parts de la société Eircom, tout comme la holding personnelle de Xavier Niel, NJJ.
  • 2018: Le titre perd brutalement de nombreux points après l'annonce par Bloomberg d'une fuite record d'abonnés Free Mobile vers Orange.
  • 2019: Le groupe Iliad et Salt commercialisent des pylones de télécommunication en France, en Italie et en Suisse à Cellnex Telecom pour un montant de 2.7 milliards d'euros.

Bien entendu, on surveillera les futures actualités économiques de ce groupe.

Pour mieux analyser les résultats du groupe Iliad et ainsi anticiper les futures variations de son cours, vous devez bien entendu connaitre les entreprises qui font partie de ce groupe. Voici donc la liste des sociétés détenues par Iliad.

Dans le domaine des fournisseurs d’accès à Internet, Iliad possède bien entendu la société Free SAS et Alice ADSL qui sont ses deux principales structures. Mais il est également propriétaire de la société Iliad Free Wimax racheté à Altitude Telecom en 2005.

Iliad possède également quelques sociétés spécialisées dans les services d’hébergement Internet dont la société Online SAS qui n’est autre que le deuxième hébergeur français et qui intègre la société de dépôt de nom de domaine BookMyName. Iliad détient également la société Dedibox SAS spécialisée dans l’hébergement dédié et la société Iliad Entreprises qui est une spécialiste de la construction, développement et exploitation de datacenters e haute disponibilité et de services d’infogérance de plateformes web.

Dans le domaine de la téléphonie, Iliad détient également quelques sociétés intéressantes avec notamment la société One.Tel SAS qui est un simple opérateur de téléphonie fixe, la société Kedra SAS qui est spécialisée dans les services de terminaison d’appels pour les professionnels et bien entendu la société Free Mobile créer en 2007.

Iliad exerce également des activités dans le domaine de la fibre optique avec les sociétés Citéfibre racehtée en 2006, Free Infrastructures SAS entièrement spécialisée dans le développement et la construction de réseau de fibre optique et créée par Iliad en 2006 et IRE SAS, une société visant à racheter des biens et droits immobiliers ou mobiliers dans le cadre des activités de fibre optique tout comme la société Immobilière Iliad SARL.

Iliad possède également quelques centres d’appel comme Cetrapel SAS qui propose des services d’assistance téléphonique et qui est uniquement basée en France, Total Call qui est basée à l’étranger, Resolution Call qui est basée au Maroc, Telecom Academy qui est un centre de formation dédié à l’assistance téléphonique au Maroc, Protelco SAS qui est un support technique pour la gestion des techniciens terrain de Centrapel, Mobipel et Qualipel deux services d’assistance téléphonique basés en France, Equaline, un service d’assistance français et Certicall, tous deux issus du rachat de la société Alice.

En plus de ces sociétés principales, le groupe Iliad possède aussi d’autres sociétés diverses comme Frebox SAS qui est en charge de la production des Freebox, Assunet qui est un courtier en assurance en ligne, Toutcom qui est une société de conseil en publicité, IH SAS qui est une société d’administration d’entreprises.

Pour finir, notons également qu’Iliad propose un certain nombre de services comme un annuaire sur internet avec Annu qui était auparavant disponible sur Minitel. On peut aussi citer Iliad telecom qui propose de la téléphonie pour les professionnels depuis 2003.

Détail des activités du groupe Iliad et des sociétés qu’il détient :

Les activités du groupe Iliad sont très nombreuses au regard des différentes sociétés qu’il possède. Voici le détail de ses différents pôles et les entreprises détenues par le groupe :

  • Les fournisseurs d’accès à internet, avec les sociétés Free SAS, Alice ADSL et Iliad Free Wimax.
  • L’hébergement internet avec comme sociétés l’hébergeur Online SAS, l’hébergeur dédié Dedibox et Iliad Entreprises, spécialisé dans la conception, la fabrication et l’exploitation de datacenters haute disponibilité et de services d’infogérance de plateformes web.
  • Les sociétés spécialisées en téléphonies avec l’opérateur de téléphonie fixe One.Tel SAS, le service de terminaison d’appels professionnels Kedra SAS et la société Free Mobile.
  • Les sociétés spécialisées en fibre optique comme le FAI Citéfibre SA DIR, la société de développement et conctruction de réseau Free Infrastructure, la société IRE SAS et la société Immobilière Iliad visant à acquérir des NRO.
  • Les centres d’appel avec le service d’assistance téléphonique Centrapel SAS et Total Call SARL ainsi que Resolution Call basé à l’étranger, le centre de formation Telecom Academy, le support technique Protelco SAS, et les sociétés Mobipel, Qualipel, Equaline et Certicall.
  • D’autres sociétés diverses comme Freebox SAS, le courtier en assurances Assunet, la société de publicité Toutcom SARL la société d’administration IH.

Iliad propose aussi certains services supplémentaires comme :

  • L’annuaire web Annu
  • La société Iliad Telecom pour la téléphonie professionnelle

Grâce au détail de ces activités, vous pouvez surveiller de plus près les résultats et les actualités de toutes les sociétés qui composent le groupe Iliad. Ainsi, si un évènement économique ou financier majeur vient perturber l’une de ces sociétés ou un des secteurs concernés, vous pourrez anticiper l’impact que cette annonce aura sur le cours de l’action Iliad et ainsi prendre position de manière stratégique.

Présentation de l'action Iliad

Le nom d’Iliad ne vous dit peut-être rien, mais il s’agit pourtant du numéro 2 français de la fourniture d’accès à internet haut débit. Il gère entre autres les marques Free et Alice. Mais son activité se divise en plusieurs domaines principaux dont bien entendu les prestations de télécommunication fixe intégrant l’accès à internet, mais aussi les prestations de téléphonie mobile avec en prime des ventes d’appareils mobiles.

L’activité de ce groupe s’étend principalement en France et touche également quelques pays européens.

Analyse du cours de l'action Iliad
--- Publicité ---
Trader l'action Iliad !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Concurrents

La société Iliad est la maison mère de plusieurs entreprises comme Free que l’on connait comme opérateur mobile et FAI. En ce sens, elle est directement confrontée à la concurrence des grandes entreprises de ce secteur. Il est primordial de bien connaitre ces entreprises si vous envisagez d’investir sur l’action Iliad car leurs développements technologiques aussi bien que leurs résultats peuvent avoir une influence directe sur le cours de ce titre boursier. Pour vous y aider, voici les principaux concurrents d’Iliad ainsi que leur positionnement sur ce secteur d’activité.

Orange

Le groupe Orange, anciennement France Télécom est aussi un grand nom des télécommunications en France et en Europe. Présent dans la grande majorité des pays européens, Orange est également leader ou second opérateur de chacun de ces marchés et est présent dans plus de 83% des pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

Bouygues télécom

 Le groupe Bouygues avec sa filiale Bouygues Télécom est un autre adversaire de taille du groupe Iliad. Bien entendu, ce groupe intervient également dans d’autres secteurs dont celui de la construction,  celui de l’immobilier ou encore celui des médias. Bouygues est actuellement bien implanté dans plus de 90 pays du monde et sur tous les continents.

Numéricable

(anciennement SFR-Numericable) est troisième du classement juste devant Iliad.

Altice

Le groupe Altice Europe qui est présent dans le secteur des télécoms, des contenus, des médias, du divertissement et de la publicité est un des concurrents majeurs d’Iliad étant donné qu’il a acquis de nombreuses entreprises câblo-opérateurs, opérateurs de télécommunications et autres entreprises de communication.  Sa présence est bien entendu très forte en France mais également dans le reste du monde.


Partenaires

Afin d’élargir au maximum son champ d’action et de développer ses parts de marché, Iliad a su mettre en place une stratégie de conquête basée sur des partenariats stratégiques dans le domaine du numérique et du contenu digital. Nous vous proposons donc de découvrir ici quelques-uns des partenariats récents mis en place par le groupe afin de vous aider à réaliser vos analyses fondamentales de ce titre.

Orange

Jusqu’à récemment, Iliad, et plus particulièrement sa filiale Free, était lié à l’opérateur Orange car il utilisait son réseau. Cette association est en passe de se terminer comme l’a indiqué l’opérateur dans un communiqué officiel paru en 2016.

Nokia

En 2019, Iliad a également signé un partenariat avec le groupe Nokia dans le cadre du déploiement de son réseau 5G en France et en Italie et qui prendra effet en 2020.

Covage

Plus récemment soit en 2019, la filiale Free d’Iliad et l’entreprise Covage ont également signé un accord de partenariat permettant à Free de proposer son offre de fibre optique sur les réseaux d’initiative publique ou RIP, et ce, dans les territoires couverts par Covage dont le Calvados, l’Hérault, la Haute-Savoie, la Seine et Marne, la Somme et les réseaux inités par les agglomérations de Dunkerque, Sénart, Paris-Saclay, Métropole Européenne de Lille, Essonne Numérique avec plus d’1.4 millions de prises Fibre d’ici à 2023. Grâce à cette alliance stratégique, Iliade et sa filiale Free conserve son positionnement de 1er opérateur alternatif sur le secteur de la fibre optique FTTH et accélère le déploiement de son offre sur l’ensemble des territoires.

Jaguar Network

Toujours en début d’année 2019, c’est avec la société Jaguar Network que le groupe Iliad a mis en place une alliance stratégique importante. Cet accord concerne ici une prise de participation majoritaire d’Iliad au capital de cette entreprise. La transaction a ici été réalisée avec le soutien des actionnaires historiques et intègre le rachat intégral de la participation du fonds d’investissement Naxicap.

--- Publicité ---
Trader l'action Iliad !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l’action Iliad :

Pour mettre en place de bonnes analyses du cours de l’action Iliad, il est indispensable de bien connaitre cette entreprise et notamment, ses forces et faiblesses principales. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons à présent de découvrir quels sont les avantages et inconvénients de cette société face à ses concurrents et sur son secteur d’activité.

Tout d’abord, intéressons-nous aux éléments qui sont susceptibles d’aider la société Iliad à gagner en croissance dans les années à venir avec les forces de ce groupe et ses principaux atouts :

  • On retiendra ici notamment la bonne santé financière de cette entreprise. Le groupe Iliad bénéficie en effet d’un niveau d’endettement faible. Il est ainsi en mesure de réaliser des investissements importants et massifs afin de mettre en place des opérations d’acquisition d’autres entreprises et ainsi augmenter ses sources de revenu ou sa présence sur le marché.
  • Les marques détenues par le groupe Iliad et notamment la marque Free bénéficient également d’une forte popularité aux yeux des consommateurs. La majeure partie des clients du groupe se dit en effet satisfaite des services et le taux d’intention de résiliation est encore aujourd’hui parmi les plus faibles de ce marché. La fidélisation des clients est donc un autre atout majeur d’Iliad.
  • Toujours parmi les grands avantages dont dispose le groupe Iliad, on peut aussi souligner la qualité de la stratégie marketing mise en place par celui-ci. Les offres proposées par le groupe sont en effet volontairement simplifiées et la segmentation de ces dernières est également pensée de manière à optimiser les ventes.
  • Un autre grand point fort de la société Iliad concerne sa capacité à innover. En effet, rappelons que le groupe a mis en place un département de recherche et développement dynamique et à la pointe de la technologie pour se démarquer de la concurrence et proposer des produits innovants aux consommateurs.
  • Du point de vue économique, le groupe Iliad bénéficie aussi d’une stratégie d’acquisition client efficace et bien pensée. En effet, le coût d’acquisition client de ce groupe compte parmi les plus bas du marché avec un coût d’environ 50€ par client contre 70 voire 220€ chez certains de ses concurrents majeurs (Orange et SFR).
  • Le groupe Iliad peut aussi se vanter d’avoir une excellente vision de son environnement législatif et réglementaire et parvient ainsi à l’utiliser à son avantage en limitant le fait d’être au cœur de litiges et de conflits légaux.
  • Enfin, on peut également souligner parmi les atouts de ce groupe le fait que le taux de clients dégroupés est en constante augmentation. Or, un client dégroupé permet de dégager davantage de marge brute et cela contribue à la hausse des revenus du groupe et donc à sa croissance.
Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l’action Iliad :

Il va de soi que le groupe Iliad n’a pas que des forces pour affronter les enjeux d’avenir mais a aussi quelques faiblesses que nous vous proposons de découvrir ici un peu plus en détails :

  • Tout d’abord, on sait que le secteur d’activité dans lequel Iliad évolue est un secteur qui demande des investissements très importants. Or, cela a tendance à peser sur les résultats du groupe.
  • La technicité de l’offre proposée par le groupe Iliad est également particulièrement forte et peut rendre problématique et complexe son installation, ce qui freine aussi parfois son développement.
  • Si Iliad semble bénéficier d’une bonne image de marque auprès des consommateurs, le service client de sa principale filiale, l’opérateur Free, a souvent été la cible de critique et de réclamations de la part des clients et pèse sur la réputation de la marque.
  • Toujours en ce qui concerne les défauts de cette valeur et de cette entreprise, on rappellera également que le secteur de la téléphonie connait actuellement un certain déclin. De ce fait, il est nécessaire pour Iliad de redoubler d’efforts pour parvenir à trouver d’autres sources de revenu plus rentables.
  • La diversification des activités du groupe est également un problème stratégique pour Iliad qui reste centré sur ses activités historiques malgré quelques tentatives de développement d’activités annexes. Or, ses concurrents directs ont plus facilement anticipé les évolutions du marché et sont déjà bien positionnés sur d’autres segments.
  • Enfin, le dernier point faible dont souffre le groupe Iliad concerne cette fois les actifs immobilisés, encore trop faibles et qui n’offrent ainsi que peu de garantie aux banques prêteuses.

Lors de la mise en place de votre analyse fondamentale du cours de l’action Iliad, vous devrez bien entendu tenir compte de ces forces et faiblesses, mais aussi des évènements et éléments extérieurs qui peuvent avoir une influence sur son cours de bourse. De plus, ces avantages et inconvénients sont susceptibles d’évoluer avec le temps et ne sont pas à prendre comme des données fixes et pérennes pour vous faire un avis sur cette valeur.

Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants. Ces informations ne constituent en aucune façon des recommandations en vue de la réalisation de transactions.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les principales filiales du groupe Iliad ?

Le groupe Iliad se distingue des autres entreprises de ce secteur d’activité par la diversification de ses produits et services. Or, pour exercer sur des segments variés, le groupe peut s’appuyer sur différentes filiales qu’il détient et dont voici quelques exemples. On retiendra ainsi les filiales Free, Free Infrastructure, Free Mobile, Only détenu à 50%, Online, One Tel, Iliad Telecom, Assunet, MCRA, Iliad Free Wimax, Freebox SAS, Iliad Italia et Eir.

Quelles sont les origines du groupe Iliad ?

Peu d’investisseurs le savent mais le groupe Iliad était autrefois bien différent de ce qu’il est aujourd’hui. Cette entreprise est ainsi née en 1991 lorsque son créateur, Xaviel Niel, a racheté Fermix Multimedia qui n’était autre qu’un éditeur de services télématiques pour adultes, autrement dit, un minitel rose qui existait depuis les années 1980. Il a ainsi renommé cette entreprise Iliad et a bien entendu peu à peu développé d’autres activités sur des secteurs plus larges et diversifiés dont Internet.

Quelle part d’Iliad est encore détenu par Xavier Niel ?

Depuis sa création, la répartition du capital du groupe Iliad a fortement évolué. En effet, aujourd’hui, Xavier Niel, son fondateur, détient encore 59.22% du capital de ce groupe, soit 57.44% des droits de vote. Le deuxième actionnaire du groupe est Cyril Poidatz avec 1.65% du capital et 1.21% des droits de vote et le troisième est Antoine Levasseur avec 0.94% du capital.

--- Publicité ---
Trader l'action Iliad !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 71% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.