GETLINK

Analyse du cours de l'action Getlink

--- Publicité ---
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
 
Graphique fourni par TradingView

Le transport et plus particulièrement le transport ferroviaire est l’un des secteurs d’activité qui génèrent le plus de revenus, même en temps de crise. C’est la raison pour laquelle la privatisation de certaines sociétés françaises ou européennes de ce domaine a donné lieu à des entrées en Bourse intéressantes. Parmi les actions que les investisseurs apprécient de trader en ligne, on trouve celle de la société Eurotunnel, dont nous vous proposons de découvrir ici quelques spécificités et informations pratiques.

Dernières actualités

GETLINK salue l’accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne

Le 30/12/2020 à 11h35

La société Eurotunnel devenue récemment Getlink, a félicité l’Union européenne et le Royaume-Uni pour avoir trouvé un compromis. Il a ainsi annoncé que la mise en œuvre de son accord avec les États est prévue pour le 1er janvier 2021.

Elements qui peuvent influencer le cours de cet actif

Analyse N°1

Les innovations et progrès technologiques qui améliorent la compétitivité industrielle du groupe.

Analyse N°2

Les opportunités à saisir sur le segment des services en ligne afin de proposer à ses clients de nouveaux services plus rapidement.

Analyse N°3

L’expansion de l’économie américaine est également un point important qui permettra à GetLink de développer encore davantage sa croissance et ses activités.

Analyse N°4

Le niveau des revenus des clients finaux qui influencera bien entendu les préférences des utilisateurs et laisseront apparaitre de nouvelles tendances sur ce secteur d’activité.

Analyse N°5

Les évolutions démographiques qui influencent le nombre de clients potentiels du segment des transports.

Analyse N°6

Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine qui peuvent affecter les plans de croissance de cette entreprise dans le cadre de son développement en Chine.

Analyse N°7

La menace d’actions en justice et l’évolution des réglementations et des lois de l’OMC qui sont parfois complexes à appliquer sur certains marchés.

Analyse N°8

La concurrence directe de cette entreprise et toutes les publications importantes

--- Publicité ---
Trader l'action GetLink !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Introduction et cotation de l'action Getlink

Le cours de l’action Getlink est directement lié au chiffre d’affaire réalisé par la société qui gère le tunnel sous la Manche. C’est la raison pour laquelle ce titre coté sur le CAC 40 a très fortement évolué à la hausse en 2012 et 2013 après une forte baisse à cause de la crise connue en 2010.

 

  • Données boursières
  • Historique
  • Activités

Il est bien entendu primordial de connaitre l’histoire économique récente de la société Eurotunnel ainsi que l’évolution du cours de son action pour être capable de mettre en place une stratégie de trading sérieuse et rentable. Mais il ne faut pas pour autant mette de côté les autres informations, plus basiques, concernant la cotation elle-même de ce titre. Pour vous y aider, voici quelques données que vous devez impérativement prendre en compte.

  • En 2017, la capitalisation boursière totale de l’entreprise Eurotunnel s’élève à 5 303.10 MEUR.
  • Le nombre de titres boursiers émis par l’entreprise Eurotunnel et en circulation sur le marché est actuellement de 550 000 000.
  • Le cours de l’action Eurotunnel est actuellement coté sur le compartiment A du marché Euronext Paris en France.
  • La société Eurotunnel fait aussi partie de la composition de l’indice boursier national français CAC All Share.
  • L’actionnariat de la société Eurotunnel est constitué de 28.64% d’investisseurs institutionnels, de 9.39% d’investisseurs particuliers et de 2.85% de parts en autocontrôle. Le reste est réparti dans des parts de sociétés de holding.

Pour vous aider à mieux comprendre l’analyse technique historique du cours de l’action Eurotunnel, il est intéressant de se pencher sur les récents évènements économiques qui ont pu influencer les investisseurs. Voici donc un rappel des derniers évènements marquants pour cette société.

  • En 2004, Eurotunnel devient la première entreprise privée à obtenir en France une licence européenne d’opérateur ferroviaire.
  • En 2007, après quelques années difficiles, Eurotunnel annonce pour la première fois un résultat d’un millions d’euros de bénéfices ce qui lance sa restructuration financière.
  • En 2009, Eurotunnel poursuit son développement dans le fret avec le rachat de Véolia Cargo France.
  • En 2010, Eurotunnel annonce un chiffre d’affaires de 736 millions d’euros, soit une hausse de 26%, notamment grâce à ses quatre filiales Europorte France, Europorte Link, Europorte Proximité et Socorail rachetées en 2009.
  • En 2012, après la liquidation de la compagnie maritime SeaFrance, Eurotunnel rachète les trois ferries de cette entreprise et loue ses navires à la SCOP des anciens salariés de celle-ci.
  • En 2013, le groupe Eurotunnel enregistre un record. Celui du nombre de véhicules transportés sur la période de Noël 2013 soit 210 000 véhicules. Cela grâce à l’augmentation de la fréquence des navettes.

En analysant ces données récentes et en les comparant aux mêmes périodes sur les graphiques boursiers historiques, il est possible de comprendre comment l’action Eurotunnel réagit aux différentes annonces et aux publications de résultats du groupe. Grâce à cette information, il est possible d'essayer de détecter les futurs mouvements de ce titre et de baser une stratégie sur l’analyse fondamentale en plus de l’analyse technique.

Pour mieux comprendre comment le groupe Getlink gère son développement économique, il est nécessaire de différencier ses deux métiers principaux qui sont la gestion d’infrastructures ferroviaires et l’entreprise ferroviaire à proprement parler. Nous allons dans un premier temps nous intéresser aux activités de gestionnaire d’infrastructures ferroviaires du groupe.

Rappelons à ce sujet que le groupe Getlink détient la concession du Tunnel sous la Manche et est donc en charge de l’exploitation de l’infrastructure tout en mettant à la disposition des entreprises possédant une licence d’exploitation de services de fret ferroviaire et de transport de voyageurs des sillons de ce tunnel. Il génère également des revenus en percevant des taxes de péages en provenance des entreprises ferroviaires tierces qui utilisent le tunnel. Parmi les principaux utilisateurs connus, on peut par exemple citer la société Eurostar en charge du transport de passagers, la SNCF, EWS, la Deutsche Bahn ainsi que l’entreprise Europorte qui gère uniquement le transport de marchandise.

Au total et depuis sa mise en service en 1994, le Tunnel sous la Manche a permis à plus de 400 millions de passagers de traverser la Manche. Parmi ces voyageurs on comptabilise bien entendu les passagers des navettes Eurotunnel ainsi que les passagers empruntant l’Eurostar.

Bien entendu, le groupe Getlink est également en charge de l’entretien et de la maintenance de ces infrastructures au travers de différents autres métiers.

Les activités ferroviaires de la société Eurotunnel :

Bien entendu, le groupe Eurotunnel est également une entreprise ferroviaire à part entière. Il propose ainsi des prestations de transport sous la Manche mais aussi des prestations de transport dans toute l’Europe.

En ce qui concerne le transport ferroviaire transmanche, Eurotunnel exploite à la fois des navettes de ferroutage comme le Shuttle transportant des camions et d’autres transportant des voitures, des camping-cars, des caravanes ou encore des autocars dans le cadre de ses liaisons entre les terminaux de Calais en France et de Folkestone au Royaume-Uni. Chaque année, ce n’est pas moins de 18 millions de tonnes de marchandise et 17 millions de passagers de voyager sous la manche chaque année. Depuis une vingtaine d’année, le groupe a permis de transporter plus de 60 millions de véhicules sous la Manche, réalisant ainsi une économie d’émission de Co2 de plus de 4 millions de tonnes. Ainsi, en 2009, il obtient la certification Carbon Trust Standard pour le récompenser de sa politique écologique et environnementale ainsi que de ses efforts afin de maîtriser et de réduire son empreinte carbone. Mais en 2012, c’est toute les autres filiales du groupe qui reçoivent cette certification suite à la réduction de près de 44% de son emprunte carbone entre 2006 et 2008. Cette réduction sera ensuite portée à 55% en 2011

Eurotunnel est également le tout premier opérateur privé à avoir obtenu une licence européenne d’opérations ferroviaires en 2004. Depuis, il a su développer l’entreprise d’Europorte qui met en application tout le savoir-faire du groupe.  Cette structure est à connaitre car c’est elle qui intègre les actifs français acquis par le groupe auprès de Veolia Cargo et que l’on connait désormais sous le nom d’Europorte France pour le transport de fret ferroviaire, Europorte Link pour le transport de conteneurs maritimes, Europorte Proximité en tant qu’opérateur de proximité, Socorail en tant que spécialiste de la logistique sur les sites industriels et Europorte Channel anciennement connu sous le nom d’Eurporte 2 et qui est spécialisé dans la traction dans le tunnel sous la Manche et des opérations au sol. Avec pas moins de 1 800 collaborateurs, la société Europorte d’Eurotunnel génère un chiffre d’affaire supérieur à 100 millions d’euros annuels.

Les autres métiers exercés par le groupe Eurotunnel :

En plus de ses deux activités principales concernant le transport ferroviaire et la gestion d’infrastructure, Eurotunnel exerce quelques activités annexes également importantes à connaitre et dont voici le détail :

Premièrement, on peut citer les activités de formation ferroviaire du groupe puisque celui-ci a mis en place un véritable centre de formation interne, appelé CIFFCO pour Centre International de Formation Ferroviaire de la Côte d’Opale. Ce centre de formation peut s’adresser aux entreprises externes au groupe Eurotunnel, ce qui est une exception puisque la plupart des formations sont généralement dispensées par les entreprises ferroviaires pour leurs propres salariés. Ce centre de formation a été placé dans l’ancien centre d’affaire du site du terminal français Eurotunnel. Il propose des formations variées dans divers métier du transport ferroviaire et propose les certificats suivants :

  • Formation de conducteur de trains habilités RFN ou pour réseaux privés.
  • Formation d’agent au sol dont agent de formation, chef de la manœuvre ou encore reconnaisseur.
  • Formation d’agent de circulation ferroviaire.
  • Formation de garde ferroviaire.
  • Formation de mainteneur des infrastructures ou des matériels roulants.
  • Formation à la conduite de chariots élévateurs, nacelles et ponts roulants.
  • Formation de sécurité ferroviaire.

Bien entendu, ce centre de formation présente l’avantage de disposer de tout le matériel pédagogique nécessaire pour former à ces métiers comme du matériel informatique de pointe, un simulateur de conduite ou encore un simulateur d’évacuation de tunnels ferroviaires. Lancé en 2011et inauguré en 2012, le CIFFCO a réussi à obtenir de sa formation de conducteur de train qu’elle soit inscrite au répertoire national des certifications professionnelles. Plus tard soit en 2016, Eurotunnel et son centre de formation ont lancé le tout premier MOOC emploi du ferroviaire.

On peut enfin parler des activités d’armateur de la société Eurotunnel. En effet, lors de la liquidation de l’entreprise Seafrance en 2012, Eurotunnel a racheté des actifs de cette entreprise concernant trois bateaux. Il acquiert ainsi les sister-ship Rodin et Berlioz et le Nord-Pas-De-Calais. Cette opération de rachat sera validée après la décision du tribunal de Paris en faveur d’Eurotunnel face à deux adversaires Louis Dreyfus/DFDS Seaways et Stena Line qui avaient également fait une offre. Le montant de ce rachat est de l’ordre de 65 millions d’euros pour une flotte dont la valeur a été estimée entre 150 et 200 millions d’euros. Cependant, il faut noter que le groupe Eurotunnel n’exploite pas directement ces bateaux qu’il loue à une SCOP crée par des anciens salariés de l’entreprise Seafrance et nommée My Ferry Link. Ces bateaux proposent toujours des traversées maritimes entre les ports de Calais en France et de Douvre au Royaume-Uni et ce, depuis 2012. En effet, en 2015, l’interdiction pour Eurotunnel d’exploiter des ferries entre ces deux ports est confirmée par la justice britannique. Cette décision fait suite à une première interdiction émise en 2013 par l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés.

Structure et répartition de l’actionnariat de l’entreprise Eurotunnel :

Pour clôturer cet article, nous vous proposons maintenant d’en découvrir davantage à propos de la structure de l’actionnariat de l’entreprise Eurotunnel.

Rappelons dans un premier temps que le groupe Eurotunnel compte actuellement environ 220 000 actionnaires à travers le monde. Le portefeuille moyen constaté est de l’ordre de 7 257 actions pour un total de plus de 550 millions d’actions en circulation.

Une étude plus complète de la répartition de cet actionnariat a été réalisée en janvier 2017 sur la base du TPI de 1 000 actions par le registre nominatif de Société Générale Securities Services et Computershare.

On y apprend notamment davantage à propos de la répartition de cet actionnariat par types d’actionnaires avec :

  • 59% d’actionnaires dépositaires.
  • 29% d’actionnaires investisseurs institutionnels.
  • 9% d’actionnaires investisseurs individuels.
  • 3% d’actions en auto-détention.

L’étude montre aussi la répartition géographique des teneurs de compte dont voici le détail :

  • 36% des actions Eurotunnel sont détenues aux Etats-Unis.
  • Plus de 26% de ces actions sont détenues au Royaume-Uni et en Irlande.
  • On retrouve ensuite 18% des actions détenues en France.
  • 6% de ces actions sont détenues en France.
  • Et 5% sont détenues au Luxembourg.
  • Le reste des 9% d’actions est réparti dans différents pays du monde mais principalement en Europe.

Présentation de l'action Getlink

La société Eurotunnel est naturellement celle qui gère et commercialise les transports ferroviaires sous la Manche, entre la France et le Royaume-Uni. Ce transport concerne à la fois le transport de passagers, mais aussi de véhicules. Une large partie de son activité concerne également le transport de fret.

Grâce à la diversification de ses activités, notamment en termes de marketing et de communication, la société Eurotunnel a vu son chiffre d’affaire très largement augmenter au cours des dernières années, dépassant actuellement le million d’euros.

Si vous cherchez à trader l’action du groupe Eurotunnel avec les CFD, vous devez savoir que cette entreprise a récemment changé de nom et s’appelle désormais Getlink. Vous ne pourrez donc plus trouver d’actions sous l’ancien nom Eurotunnel mais uniquement sous cette nouvelle appellation valable depuis novembre 2017.

Ce changement de nom a été décidé par la direction du groupe et justifié par le fait que l’entreprise souhaite ainsi marquer son entrée dans une nouvelle ère d’infrastructures de mobilité. Toutefois, sur le marché boursier Euronext Paris et Euronext Londres sur lesquels le titre est coté, le code boursier reste le même, c’est-à-dire GET.

Le nom d’Eurotunnel reste valable mais uniquement en ce qui concerne les activités du tunnel sous la Manche. La nouvelle entité ainsi baptisée Getlink regroupe donc les activités à la fois d’Eurotunnel, d’Europorte qui est le premier opérateur privé de frêt ferroviaire en France, d’ElecLink qui concerne la future connexion entre la France et la Grande-Bretagne pour l’électricité par le tunnel sous la manche et le CIFFCO, centre de formation privé dans les métiers du ferroviaires.

La manière de trader sur ce titre reste cependant la même qu’auparavant et les indicateurs sont également identiques.

Analyse du cours de l'action Getlink
--- Publicité ---
Trader l'action GetLink !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Concurrents

Le groupe Eurotunnel est aujourd’hui et sans aucun conteste, le numéro un de son secteur puisqu’il détient le monopole de la traversée de la Manche en souterrain. Mais ce n’est pas tout. Ayant profité du déclin rapide des compagnies maritimes proposant des transports en Ferry ou en SpeedBoat, il a procédé à certain rachats spécifiques de bateaux et peut assoir encore davantage sa position de leader.

Il n’existe donc pas réellement de concurrent à Eurotunnel à ce jour et cette rubrique n’a finalement pas d’intérêt si vous tradez en Bourse l’action Eurotunnel. Il est cependant conseillé de surveiller toutes les opérations de fusion ou acquisition dans le secteur du transport maritime et notamment en ce qui concerne Eurotunnel, des transports s’effectuant ailleurs que sur la liaison entre la France et le Royaume-Uni. Il n’est en effet pas impossible que le groupe français investisse sur d’autres zones géographiques dans le monde, fort de son expérience réussie en Manche.


Partenaires

Eurotunnel a par ailleurs mis en place plusieurs partenariats qui lui ont permis de gagner encore davantage de bénéfices et de devenir encore plus rentable.

Europorte

 filiale de fret ferroviaire d'Eurotunnel, et Alstom ont notamment signé un accord de partenariat couvrant la maintenance de 17 locomotives Prima, construites par Alstom et actuellement exploitées par Europorte. Dans ce cadre, les deux partenaires auront pour objectif d'améliorer la gestion du parc de locomotives d'Europorte et sa disponibilité.

Orange

Eurotunnel est également partenaire d’Orange qui fournit désormais la 4G dans le tunnel aux passagers traversant le tunnel sous la Manche.

Alcatel-Lucent

Auparavant, Eurotunnel avait déjà fait appel à un partenariat avec la société Alcatel-Lucent afin de permettre aux réseaux téléphoniques d’être accessible dans le tunnel sous la Manche.

--- Publicité ---
Trader l'action GetLink !
71% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.
Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l’action Getlink :

L’une des manières les plus efficace d’anticiper la capacité de croissance du cours d’un actif boursier est bien entendu de comprendre comment sa société émmetrice peut se comporter dans le futur, autrement dit, de comprendre si elle peut développer encore davantage sa rentabilité ou si elle risque de subir une récession. C’est justement ce que nous vous proposons de faire maintenant en vous aidant à évaluer les capacités de la société Getlink au travers d’un récapitulatif de ses principales forces et faiblesses actuelles.

Nous vous proposons de commencer cette étude comparative des forces et faiblesses de Getlink par un rappel des principaux atouts de ce groupe qui sont autant d’éléments susceptibles de l’aider à croitre dans les années futures :

  • Premièrement, l’un des principaux points forts que l’on peut citer en ce qui concerne le groupe Getlink et son action en bourse concerne le fait que cette entreprise est un transporteur ferroviaire mais aussi un exploiteur de la ligne transmanche en concession par un contrat qui va jusqu’en 2086. Cette activité d’exploitation représente en effet à elle seule plus de 70% du chiffre d’affaires de ce groupe.
  • Le groupe Getlink a également été capable de diversifier ses activités en mettant en place notamment des services de navettes qui génèrent 13% du chiffre d’affaires ou encore des réseaux ferroviaires continentaux en plus du réseau sous la Manche.
  • Toujours parmi les grands atouts dont dispose le groupe Getlink, il faudra tenir compte de la force que lui apporte le marché des camions dont la croissance est en effet estimée à plus de 2.5% par an pour les années à venir.
  • Un autre point fort indéniable de cette valeur concerne les investissements réalisés par le groupe dans le but de générer de nouveaux revenus comme le nouveau passage dans le tunnel qui génère un chiffre d’affaires additionnel et ne représente qu’un coût marginal peu important.
  • On peut également apprécier en tant que force de ce groupe l’excellente visibilité sur le chiffre d’affaires futur ainsi que la croissance soutenue de celui-ci sur les derniers exercices. En effet, le chiffre d’affaires de Getlink est notamment soutenu par la reprise de l’économie britannique qui génère à elle seule les deux tiers du CA du groupe au Royaume-Uni.
  • D’autres opérations stratégiques passées ont également profité à Getlink comme la récente ouverture du tunnel sous la Manche à la société allemande Deutsche Bahn qui y réalise des liaisons Londres Francfort ou Londres Amsterdam et qui représente pas moins de 4 millions de passagers supplémentaires par an. Notons que cet apport est important puisqu’avant sa mise en place, le tunnel comptait 10 millions de passagers par an.
  • Un autre avantage indéniable de la société Getlink concerne cette fois l’avantage qu’il a sur ses concurrents dans le segment des ferries grâce aux nouvelles contraintes réglementaires environnementales qui sont effectives depuis 2015. Ces mesures ont en effet permis à Getlink de gagner de nouvelles parts de marché sur la traversée de la Manche avec 40% des parts pour les véhicules et 60% des parts pour les passagers.
  • Enfin, le dernier avantage qui concerne cette fois directement les finances du groupe Getlink concerne ici l’amélioration nette et constante de la rentabilité opérationnelle de ce groupe qui est constaté depuis plusieurs années maintenant, tout comme une hausse régulière du dividende versé aux actionnaires.
Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l’action Getlink :

Après avoir pris connaissance des atouts majeurs dont bénéficie le groupe Getlink, nous vous proposons d’en apprendre un peu plus à propos de ses défauts. En effet, ce groupe a aussi quelques points faibles que vous devez prendre en considération et que voici en détails :

  • On peut tout d’abord regretter que les activités de ce groupe sont le plus souvent soumises aux aléas des décisions réglementaires britanniques et européennes, ce qui représente une double contrainte.
  • Ensuite et si Getlink fait face avec brio à la concurrence des ferries, il rencontre davantage de difficultés à contrer la concurrence des compagnies aériennes et notamment des compagnies qui desservent les lignes entre Paris et Londres.
  • On note également que le Brexit a entrainé des complexités à gérer les revenus du groupe à cause d’une exposition importante au taux de change entre l’euro et la livre sterling.
  • De la même manière, les activités de ce groupe souffrent actuellement de la montée en puissance du risque terroriste en Europe Continentale et qui est notamment provoqué par les campements de réfugiés aux abords du terminal de Calais.
  • Enfin, le dernier point faible dont nous pouvons parler ici en ce qui concerne le groupe Getlink concerne son niveau d’endettement. En effet et bien que la dette financière soit maintenant plus ou moins sous contrôle, elle reste relativement importante et surtout, elle sera longue à rembourser. Cette dette court en effet encore aujourd’hui sur près de 30 ans et pèse donc de manière significative sur la rentabilité du groupe.
Les informations fournies ici ne le sont qu’à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées sans réaliser une analyse fondamentale plus complète de ce titre en tenant compte, notamment, des données extérieures, des publications à venir et de toute actualité fondamentale qui pourrait faire évoluer ces atouts et faiblesses ou les rendre plus ou moins pesants.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les performances de l’action Eurotunnel en un an ?

Durant la dernière année soit pour l’exercice 2019, le cours de l’action Eurotunnel a évolué à la baisse et a perdu 21.88%. Le volume moyen de transaction durant cette année a été de 1 120 211. On note également que le plus haut historique atteint par ce titre durant l’année a été à 17.04€ et que le plus bas historique s’est situé à 8.62€. Le groupe atteint ainsi une capitalisation boursière à 5.929 milliards d’euros en 2020.

Quelle est la structure du capital du groupe Eurotunnel ?

Actuellement soit au mois de mars 2020, les informations transmises par le groupe GetLink, anciennement Eurotunnel en ce qui concerne la structure de son capital selon le type d’actionnaire sont les suivantes : 50% du capital est détenu par des investisseurs institutionnels, 44% de ce capital est détenu par des dépositaires, 4% est détenu par des actionnaires individuels et les 2% restants sont en auto-détention.

Quand Eurotunnel est devenu GetLink ?

En 2017, le groupe Eurotunnel a changé de nom et est devenu GetLink dans le but de soutenir sa transformation, de tourner la page de ses déboires d’antan avec un nom qui offre une consonance internationale. Ce nouveau nom englobe ainsi l’ensemble des activités du groupe, en complément de ses activités historiques d’opérateur du Tunnel sous la Manche. Eurotunnel reste cependant le nom de la filiale en charge de l’exploitation de ce tunnel.  

--- Publicité ---
Trader l'action GetLink !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 71% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.