Fonctionnement et spécificités des ADP ou actions à dividende prioritaire

Les investisseurs qui achètent des actions en bourse dans le but de les ajouter à leur portefeuille de valeur rencontrent souvent le terme d’action à dividende prioritaire ou ADP. Mais qu’est-ce que ce type d’action et qu’est-ce qui la différencie des actions classiques ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici grâce à quelques explications ainsi qu’à une présentation des avantages et inconvénients des actions à dividende prioritaire.  

--- Publicité ---
Trader en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Fonctionnement et spécificités des ADP ou actions à dividende prioritaire

Une action à dividende prioritaire : Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, découvrons ensemble en quoi consiste une action à dividende prioritaire ou ADP. On appelle action à dividende prioritaire une action sans droit de vote mais qui offre un dividende plus important. Ainsi, si l’actionnaire ne dispose pas ici de certains avantages liés aux actions ordinaires, il touche davantage que les autres actionnaires. Aux Etats-Unis, l’équivalent de ces ADP sont les Preference Share.

Ainsi, les ADP sont des actions de préférence qui ont été créées en remplacement des actions de priorité, des actions à dividende prioritaire sans droit de vote et des certificats d’investissement. L’émission, le rachat et la conversion de ce type d’actions est décidé lors d’une assemblée générale extraordinaire et leur proportion ne peut en aucun cas dépasser 25% du capital de l’entreprise. Il est donc possible de créer des actions à dividende prioritaire en convertissant des actions ordinaires.

Le détenteur d’une action à dividende prioritaire peut donc bénéficier d’une priorité lors du versement des dividendes. Les porteurs reçoivent ainsi une rémunération au moins égale à celle des actions ordinaires avec un bonus minimum dont le montant doit être d’au moins 7.50% de la valeur nominale de l’ADP. On dit que le dividende de ces actions est prioritaire en ce sens qu’il est prélevé immédiatement sur les résultats après les ajustements comptables. En contrepartie de cet avantage, le détenteur ne dispose pas de droit de vote dans les assemblées générales. Les entreprises utilisent ainsi ce système d’ADP dans le but de se protéger des OPA et conserver un certain pouvoir de management même en cas d’augmentation de capital.

 

Quels sont les principaux avantages et inconvénients d’une action à dividende prioritaire ?

Du côté de l’investisseur, une ADP permet de bénéficier d’un dividende prioritaire majoré. Les détenteurs de ces titres sont également prioritaires en cas de liquidation judiciaire. Cela signifie que si une telle liquidation a lieu, les associés se partagent les actifs non gagés et les porteurs d’ADP ont un droit prioritaire au bon de liquidation et peuvent récupérer un pourcentage sur la cession de certains actifs.

Les ADP peuvent également donner droit à d’autres avantages comme un droit d’information renforcée, des droits de contrôle spécifiques comme la possibilité de demande un audit ainsi qu’une représentation spécifique au conseil d’administration.

Bien entendu, ces ADP n’ont pas que des atouts et présentent aussi quelques inconvénients. On note en effet que ces dernières ne donnent pas de droit de vote et, en cas de perte financière, une entreprise peut supprimer le dividende prioritaire. Le marché des ADP est également peu liquide et cela a pour effet une décote significative entre les ADP et les actions ordinaires qui sont davantage recherchées par les investisseurs.

Questions fréquemment posées

Quelle différence entre une ADP et une action ordinaire ?

Alors qu’une action à dividende prioritaire permet à son détenteur d’être prioritaire sur le versement de dividende avec un bonus sur celui-ci, une action ordinaire donne à son détenteur des droits de vote dont ne bénéficie pas l’actionnaire qui détient des ADP. Il s’agit là des deux principales différences entre les actions à dividende prioritaire et les actions ordinaires.

Comment souscrire une action à dividende prioritaire ?

Le plus souvent, les actions à dividende prioritaire sont émises dans le cadre d’une augmentation de capital mais peuvent aussi être créées par le biais d’un conversion d’actions ordinaires. Elles sont décidées lors d’une assemblée générale extraordinaire de l’entreprise et leur nombre et leur part du capital ne peut excéder certains quotas. Pour acheter ces actions, vous devez vous adresser directement au gestionnaire de cette société.

Peut-on revendre une action à dividende prioritaire ?

Tout comme c’est le cas avec les actions ordinaires, les actions à dividende prioritaires peuvent être revendues à d’autres investisseurs. Cependant, ces actions subissent généralement une décote dans certaines situations, ce qui peut entrainer une moins-value lors de leur cession. Le principe d’achat et de vente de ces ADP est ici exactement le même que pour les actions ordinaires et le prix de vente de ces actions va dépendre du cours du marché.

--- Publicité ---
Trader en ligne !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

eToro USA LLC n'offre pas de CFD et ne fait aucune déclaration et n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée par notre partenaire en utilisant des informations non-spécifiques à une entité disponibles publiquement sur eToro.