Acheter l'action Dia

Le secteur de l’alimentation et de la grande distribution fait partie, encore aujourd’hui, des domaines d’activité les plus rentables, et cela, même en Europe. Aujourd’hui, nous allons découvrir quelques spécificités de la société Dia, et bien entendu quelques données pratiques à propos de son action comme son historique de cours avec l’analyse des graphiques.

Trader l'action Dia en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Nos conseils pour trader l'action Dia

Conseil N°1

En ce qui concerne les opportunités que le groupe Dia pourrait saisir dans les années à venir, on notera notamment la volonté du groupe à se développer dans les économies émergentes.

Conseil N°2

La stratégie de rachat de plus petites chaines de vente au détail que suit actuellement le groupe Dia devrait, petit à petit, lui permettre d’accroitre sa rentabilité et de gagner de nouvelles parts de marché.

Conseil N°3

Enfin, le groupe Dia semble avoir compris qu’il devait gagner en visibilité afin de séduire de nouveaux clients. Pour cela, il a mis en place une nouvelle stratégie qui se base à la fois sur le développement de la publicité via différents canaux.

Conseil N°4

Tout d’abord, la concurrence est de plus en plus forte sur le marché du discount, à cause notamment du développement de certains réseaux chinois. Il faudra donc suivre de près cette évolution.

Conseil N°5

Les difficultés de l’Europe à se sortir de la crise économique actuelle pourraient également être un frein au développement des activités du groupe Dia.

Conseil N°6

Enfin, le groupe pourrait également subir les conséquences de politiques gouvernementales de plus en plus restrictives et de la mise en place de normes internationales plus strictes.

Trader l'action Dia en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Introduction et cotation de l'action Dia

Le cours de l’action Dia est coté sur le marché espagnol Mercado Continuo et fait partie intégrante de l’indice principal de la Bourse d’Espagne, l’Ibex 35.

Depuis sa première cotation en 2001, l’action Dia a vu son cours gagner des points comme le confirme l’analyse technique. Une légère baisse depuis le début de l’année devrait finalement laisser la place à une nouvelle hausse.

 

  • Données importantes
  • Historique économique

Pour être capable d’anticiper les futurs mouvements de cours de l’action Dia, il est bien entendu conseillé de connaitre l’analyse technique historique de ce titre ainsi que le secteur d’activité et les activités détaillées de l’entreprise, mais aussi d’autres informations plus génériques mais tout aussi essentielles pour comprendre quelle est la position de l’entreprise et de son action sur le marché boursier. Voici donc quelques données indispensables à connaître et qui concernent l’action Dia :

  • En 2017, l’entreprise Dia a accumulé une capitalisation boursière totale de l’ordre de 3 417.29 MEUR.
  • Le nombre de titres émis par l’entreprise Dia et actuellement en circulation sur le marché boursier est de 622 456 513.
  • Le cours de l’action Dia est actuellement coté sur le Mercado Continuo du Mercado Continuo en Espagne.
  • L’entreprise Dia fait également partie de la composition de l’indice boursier national espagnol Ibex 35.
  • L’actionnariat de l’entreprise Dia est actuellement composé de 83.84% d’actifs flottants, de 8.92% des parts de la société Baillie Gifford & co, de 3.48% des parts du fond d’investissement BlackRock, de 2.61% des parts du fond d’investissement Black Creek Investment Management et de 1.15% de parts en autocontrôle.
  • En 2006, le groupe créé les enseignes Dia Maxi et Dia Market.
  • En 2007, Dia rachète la chaine de supermarchés allemande Plus.
  • En 2009, le groupe se lance en France et les magasins Ed passent sous l’enseigne Dia.
  • En 2010, les magasins grecs Dia reprennent les noms de Carrefour, Carrefour Marinopoulos ou Carrefour Express.
  • En 2011, Dia ouvre son 400ème magasin en Chine. La même année, on assiste à la scission entre Dia et le groupe Carrefour et Dia entre à la Bourse de Madrid.
  • En 2012, Dia rachète 1 200 drogueries au groupe Schleker en Espagne et au Portugal. Fin 2012, le groupe réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires dans la Péninsule Ibérique et le reste en Turquie, Brésil, Argentine, Chine et en France.
  • En 2013, Dia créé le concept Dia Maxi V2 et le concept Dia Fresh en France. Il revend sa filiale turque DiaSA au groupe alimentaire Yildiz Holding. Toujours en 2013, Dia discute du rachat des supermarchés Arbol en Espagne pour un montant de 100 millions d’euros.
  • En 2014, Dia lance le site diadiscount.com et annonce sa volonté de revendre ses 900 magasins français. La même année, l’enseigne française est rachetée par Carrefour. Toujours en 2014, Dia rachète 455 supermarchés El Arbol soit la 8ème chaine de supermarchés en Espagne. Il rachète ensuite également les 160 magasins de Eroski dans les régions de l’Andalousie, de l’Estrémadure, de Castille et Léon et de Castille la Manche.
  • En 2015, Dia signe un accord avec A 2 Pas du groupe Auchan quant à la revente de 17 supermarchés Dia situés en région parisienne et dans la petite couronne. Auchan qui possède une faible part de marché dans ce secteur. La même année, Dia s’associe avec Casino pour créer ICDC Services, une plateforme d’achats commune sous forme de joint-venture.

Présentation de l'action Dia

Dia, pour Distribuidora International de Alimentation, est un groupe espagnol spécialisé dans la grande distribution alimentaire et dont vous connaissez sans doute déjà le nom. Avec un réseau de plus de 7 328 magasins Dia et Schlecker à travers le monde, il réalise la plus grande partie de son chiffre d’affaire dans la péninsule ibérique, mais aussi au Brésil, en Argentine, en Chine et en France.

Acheter l'action Dia
Trader l'action Dia en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Concurrents

Le groupe Dia, malgré quelques déboires et de nombreux magasins rachetés par la concurrence, notamment en France et par Carrefour, reste un grand nom de la distribution hard-discount en Europe. Il est, à ce titre, confronté à une forte concurrence de la part d’autres enseignes qui tentent de se faire une place dans ce secteur très convoité. Vous allez découvrir ici la liste des principaux concurrents de Dia en Europe, ce qui vous aidera à mieux analyser son action en Bourse et ses possibilités futures.

Lidl

Originaire d’Allemagne, avec 4,6 % du marché des grandes et moyennes surfaces.

Leader Price

Avec 3% des parts de marché et qui fait partie du Groupe Casino.

Aldi

 Egalement allemand avec 2.5% des parts de marché.

Netto

 Issu du groupe Intermarché détient 1% du marché.

Le Mutant

Détient 0.6% des parts de marché.

Autres concurrents

 Les enseignes Géant Discount du groupe Casino détiennent 0.4% des parts de marché.


Partenaires

Groupe Casino

En 2015, les groupes Casino et DIA concluent une alliance stratégique internationale dans les achats et les services pour améliorer leur compétitivité vis-à-vis des grands fournisseurs alimentaires de Marques Nationales.

Amazon

En 2016, Dia est devenu partenaire d’Amazon. Le partenariat avec DIA permet d'enrichir l'offre au moment où le commerce en ligne est en pleine expansion dans le pays. La reprise de la consommation a entrainé une hausse de 23% du chiffre d'affaires global du secteur.

Stef

Une collaboration Dia et Stef a débuté en 1991. Le site de STEF à San Agustin de Guadalix assurait alors la distribution des produits alimentaires frais et surgelés de DIA vers les points de vente situés dans le centre du pays (notamment Madrid) avant de l’élargir à l’ensemble du territoire et au Portugal.

Trader l'action Dia en ligne !
75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur.

Avantages

Tout d’abord et en ce qui concerne les principaux atouts dont dispose le groupe Dia, on retiendra bien entendu la stratégie marketing très ciblée de cette entreprise. Le groupe Dia a en effet basé son concept sur la création d’une chaine de supermarchés discount proposant aux consommateurs des produits de consommation courante à très bas prix. Une manière efficace de se positionner sur le marché très concurrencé de la grande distribution et donc de gagner des parts de marché plus facilement en cette période de baisse du pouvoir d’achat des ménages. Bien entendu et pour parvenir à maintenir cette politique de prix bas, Dia mène une stratégie de minimisation de ses coûts opérationnels bien pensée et particulièrement efficace depuis plusieurs années.

Toujours en ce qui concerne les forces dont dispose le groupe Dia, on peut souligner bien entendu la taille importante de cette entreprise. On peut évaluer cette taille à sa force de travail puisque le groupe emploie actuellement pas moins de 52 000 personnes dans différents pays et pas seulement en Europe mais dans le monde entier. Au total, le groupe Dia est à la tête d’un réseau de plus de 2 800 magasins à travers le monde.

Mais le groupe Dia ne compte pas pour autant se reposer sur ses acquis pour maintenir son positionnement sur le marché et cherche sans cesse à répondre aux nouveaux besoins de ses clients et prospects. Ainsi, l’entreprise a récemment décidé de se lancer dans la mise en place de certains services additionnels comme l’expédition de commandes. Il tend ainsi à la fois à améliorer l’expérience utilisateur de ses clients actuels en les livrant à domicile, mais également à toucher une nouvelle cible qui ne se déplaçait pas auparavant en magasin.

Enfin et toujours en ce qui concerne les points forts du groupe Dia, les actionnaires et investisseurs apprécient bien entendu la santé financière de cette entreprise. En effet, Dia bénéficie d’une position financière solide et stable depuis plusieurs années avec de réelles performances en ce qui concerne les revenus annuels. Cela lui confère ainsi des perspectives intéressantes pour les années à venir et contribue à rassurer les marchés.

Inconvénients

Premièrement et bien que les magasins Dia attirent une certaine partie de la population grâce à sa politique de produits à bas prix, les restrictions nécessaires en ce qui concerne les coûts opérationnels entrainent quelques inconvénients. Cela concerne bien entendu le choix de produits puisque les magasins du groupe souffrent souvent d’une restriction importante dans le choix de produits, notamment en ce qui concerne les produits de marque internationale. En effet, afin de distribuer des produits à prix discount, Dia est dans l’obligation de vendre majoritairement des produits de marque européenne ou des produits vendus sous la marque blanche Dia. Cette limitation et l’absence dans les rayons de produits populaires a bien entendu des conséquences sur la fréquentation des magasins puisque ce manque de choix freine certains consommateurs.

On notera également parmi les points faibles de ce groupe les répercussions de la crise européenne qui a directement impactée les opérations du groupe et dont les effets négatifs sur la rentabilité de l’entreprise ne se sont toujours pas dissipés.

Enfin le dernier point faible de cette entreprise concerne bien entendu la concurrence de plus en plus forte de la part de grands acteurs de ce secteur dont les marques discount qui s’orientent de plus en plus vers une politique de qualité des produits sans toucher aux prix et des grandes enseignes classiques qui mènent également une stratégie de baisse de leurs prix de vente tout en proposant une plus large sélection de produits du monde entier dont les grandes marques qui font défauts aux magasins Dia.

Comment trader l’action Dia en ligne ?

Pour trader l’action Dia en ligne, il suffit de vous inscrire sur une plateforme de trading CFD et de prendre position à la hausse ou à la baisse sur cet actif en fonction de la stratégie que vous aurez établi.

Trader l'action Dia en ligne !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.

Note: 4.15 26 votes