Analyse de l'action Auplata

L’action Auplata fait partie des titres boursiers français que vous pouvez trader en ligne par le biais des CFD. Mais ce type de trading demande bien entendu quelques connaissances de base afin de maximiser vos chances de mettre en place une stratégie efficace. Voici donc quelques informations qui vous seront utiles lors de vos analyses de cette valeur. Vous trouverez dans cet article une présentation complète et détaillée de la société Auplata avec le détail de ses activités mais aussi une présentation de ses principaux concurrents et ses récents partenariats.  Vous aurez ainsi une meilleure visibilité sur son environnement économique actuel et sur ses enjeux d’avenir.  

Analyse de l'action Auplata
76% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Note: 4.00 2 votes

 

L’action Auplata en bref :

  • Capitalisation boursière totale : 143.41 MEURbarri
  • Nombre de titres : 2 742 084 995
  • Place de cotation : Euronext Paris    
  • Marché : Compartiment A
  • Indice : CAC 40
  • Secteur d’activité : Mines d’or

 

L’activité de la société Auplata :

Avant toute chose, il est logique de commencer cet article dédié à l’action Auplata par une présentation de cette entreprise et de ses activités principales. Grâce à ces informations, vous serez en effet plus à même de comprendre dans quel environnement économique et secteur d’activité cette société évolue et quels sont ses principaux enjeux.

Le groupe Auplata est une entreprise française basée en Guyane et qui est spécialisée dans l’exploration et l’exploitation aurifère. Il s’agit donc d’un groupe minier qui compte par ailleurs comme l’un des plus importants au monde.

Aujourd’hui, ce groupe est bien entendu présente en Guyane française, mais exploite également d’autres zones géographiques par le biais de ses différentes filiales. On retrouve ainsi Auplata dans des pays tels que le Pérou, le Maroc ou encore la Côte d’Ivoire.

Pour réussir à se hisser parmi les plus grandes entreprises de ce secteur d’activité, Auplata a misé sur une stratégie industrielle et financière à la fois basée sur le dynamisme et sur l’innovation avec un modèle durable de mise à jour et de mise en valeur de gisements de métaux précieux et de métaux de base.

Le potentiel de cette entreprise est particulièrement fort notamment grâce à l’implication des acteurs locaux. En plus de sa spécialisation dans la recherche et l’exploitation aurifère, Auplata a pour objectif de diversifier ses activités en produisant les métaux de demain nécessaires à la transition écologique et énergétique, de manière à la fois propre et responsable tout en essayant d’apporter à la France une source d’approvisionnement nationale en métaux stratégiques.

 

Connaitre la concurrence de l’action Auplata :

Le secteur de la recherche et de l’exploitation d’or est bien entendu un secteur particulièrement concurrencé et Auplata est loin d’être la seule entreprise à tenter d’en tirer profit. C’est la raison pour laquelle vous devez impérativement connaitre les principaux concurrents de cette société dans le monde afin de réaliser des analyses fondamentales cohérentes de cette valeur. Nous vous proposons donc ici de découvrir qui sont les plus grands producteurs d’or à travers le monde avec un classement récent.

Tout d’abord, le plus grand acteur du secteur aurifère n’est autre que la société Barrick Gold, basée au Canada et qui est le leader mondial en termes de production aurifère puisqu’elle produit chaque année plus de 5.5 millions d’onces d’or. Il s’agit d’une des plus grandes capitalisations boursières de ce secteur d’activité également.

La deuxième place du classement mondial des sociétés de production d’or revient à la société américaine Newmont Mining qui produit environ 4.9 millions d’onces chaque année avec une capitalisation boursière totale de l’ordre de 16.89 milliards de dollars. Elle est cotée sur le marché du NASDAQ.

En troisième position de ce classement, on retrouve la société Anglogold Ashanti, basée en Afrique du Sud et qui produit une moyenne de 3 à 4 millions d’onces d’or chaque année avec une capitalisation boursière proche des 3.5 milliards de dollars.

La quatrième place du classement est attribuée à la société canadienne GoldCorp qui produit chaque année près de 2.87 millions d’onces d’or et qui est suivie, à la cinquième place, par une autre société canadienne, Kinross Gold, avec une production annuelle de près de 2.79 millions d’onces d’or.

La sixième place du classement revient à la société australienne Newcrest Mining avec une production annuelle de 2.46 millions d’onces d’or et une capitalisation de l’ordre de 14.76 milliards de dollars australiens soit 19.31 milliards de dollars américains.

Enfin, la septième et dernière place de ce classement revient à la société sud-africaine Gold Fields qui produit chaque année environ 2.15 millions d’onces d’or.

Il est très important de bien connaitre le marché de l’or avant de vous lancer dans une analyse du cours de l’action Auplata. En effet, vous devez mener à bien une étude sérieuse de cette concurrence en comparant notamment leur production respective mais aussi leurs parts de marché. Nous vous conseillons bien entendu aussi de suivre de près toutes les actualités qui touchent l’une ou l’autre de ces entreprises et qui ont bien entendu des répercussions plus ou moins directe sur le cours des autres actions de ce secteur comme l’action Auplata qui nous intéresse ici plus particulièrement.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Auplata :

Le groupe Auplata a aussi su mettre en place par le passé diverses alliances avec d’autres entreprises dans le but de booster son développement et sa croissance. Nous vous proposons donc maintenant de découvrir quelques exemples concrets de ces partenariats afin de vous aider à comprendre l’impact qu’ils peuvent avoir sur le cours de cette action en Bourse.

En 2011 notamment, le groupe Auplata a amis en place un partenariat avec la société d’exploration aurifère canadienne Columbus Gold dans le cadre du projet Paul Isnard. Cet accord portait sur un amendement donnant à Auplata la totalité des titres Columbus Gold qui lui reviennent afin que ce groupe et Pelican Venture qui est le premier actionnaire d’Auplata détiennent 49% du capital de la société canadienne. En effet, le fait qu’Auplata détienne directement et immédiatement les actions Columbus Gold évite l’attente du déroulement des étapes initialement prévues par cet accord.  Pelican Venture a ainsi souscrit à un placement privé de l’ordre de 15% du capital de Columbus Gold et Auplata a obtenu immédiatement 34% du capital de cette entreprise, devenant ainsi son premier actionnaire. Un tiers de ces actions a été librement cédé contrairement à ce qui était prévu au départ.

En 2014, c’est avec la société Newmont qui est l’un de ses concurrents principaux qu’Auplata a mis en place un partenariat. Celui-ci lui avait permis d’obtenir des titres miniers de Bon Espoir et d’Iracoubo Sud à Armina Ressources Minières. A la suite de cet accord et avec la finalisation des premières phases d’exploration, Newmont est monté à 51% du capital d’Armina Ressources Minières alors qu’Auplata en a conservé 49%. Cette co-entreprise a également été le point de départ d’un investissement de 9 millions de dollars par Newmont pour les dépenses d’exploitation lors de sa seconde phase ce qui a porté la participation de celui-ci dans Armina Ressources Minières à 75%, Auplata en conservant seulement 25%.

Enfin, plus récemment soit en 2018, Auplata a annoncé un nouveau partenariat, cette fois avec deux entreprises spécialisées dans l’exploration de gisements de métaux précieux et stratégiques comme l’or, le cobalt, le colombo-tantalite, le cuivre, le paladium et le lithium en République Démocratique du Congo et au Mali. Cet accord de partenariat prévoit notamment la mise à disposition par Auplata de ses moyens techniques dans le but d’étudier et d’interpréter les rapports d’explorations géologiques des gisements découverts sur certaines concessions et permis d’exploitation situés dans ces deux pays. Bien entendu et dans le cas où mes résultats de cette information technique d’avèreraient positifs, Auplata bénéficiera d’un droit préférentiel sur l’exploitation de ces concessions. Ce dernier partenariat est donc particulièrement intéressant pour Auplata qui mène actuellement une stratégie de diversification de son portefeuille d’actifs miniers dans le but de garantir l’approvisionnement en métaux précieux et stratégiques. Rappelons en effet que Auplata s’était précédemment rapproché de BGPP, ce qui lui avait permis de devenir un groupe polymétallique avec de l’or, du zinc, du plomb, de l’argent et du cuivre à la fois en Guyane Française, au Pérou et au Maroc.

Les trois partenariats que nous venons de vous citer sont bien entendu des évènements passés mais qui ont eu un effet indéniable sur le cours de l’action Auplata. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons vivement de garder un œil sur toutes les annonces de nouvelles alliances qui pourraient être mises en place dans les mois ou années à venir. Pour cela, pensez à vous abonner à un flux d’actualités en direct.

Trader des actions dans le secteur de l’or :

Les actions de nombreuses sociétés aurifères sont disponibles via les plateformes de trading des brokers de CFD en ligne. Rejoignez vite l’une d’entre elles afin de commencer à investir sur ce secteur d’activité très en vogue et recherché des traders.

Trader des actions sur l’or !
76% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent