ABN Amro reste optimiste pour 2021 après un meilleur T4

  •   Le 11/02/2021 à 05h33
  •   DEHOUI Lionel

La banque néerlandaise ABN Amro reste optimiste pour poursuivre son redressement en 2021. L’année dernière a été particulière pour plusieurs secteurs d’activité notamment à cause de la pandémie du coronavirus. Cependant, l’établissement financier a réussi à réaliser de bons résultats au quatrième trimestre. Ainsi, pour le compte de l’exercice de cette nouvelle année, la banque espère continuer sa progression.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
ABN Amro reste optimiste pour 2021 après un meilleur T4

ABN Amro espère poursuivre son redressement en 2021 après un meilleur T4

La banque néerlandaise ABN Amro dont l’État néerlandais est actionnaire a fini l’année 2020 en beauté. Elle a réalisé de très belles performances au quatrième trimestre de son exercice. Dans le sillage, l’entreprise a annoncé un bénéfice net au T4 meilleur que prévu. Ainsi, pour le compte de l’activité au titre de l’année 2021, l’établissement financier reste optimiste de poursuivre sur cette même lancée.

Dans un communiqué, Robert Swaak, directeur général d’ABN Amro, a confirmé les ambitions de son institution pour cette nouvelle année. Il estime qu’avec son équipe, ils restent modérément optimistes en ce qui concerne les perspectives de la banque. Autrement dit, l’homme espère que l’établissement pourra poursuivre son redressement en 2021.

Selon lui, le déploiement des campagnes vaccinales devrait favoriser la levée rapide des mesures restrictives instaurées dans plusieurs pays pour contrer l’épidémie du coronavirus. Ceci pourra être très bénéfique pour la forte reprise économique au second semestre, ajoute-t-il.

 

À propos des résultats d’ABN Amro au quatrième trimestre

ABN Amro a affiché des résultats intéressants au quatrième trimestre de l’année 2020. Cependant, le bénéfice net trimestriel de la banque a chuté de 83 % à 54 millions d’euros. Ce montant est supérieur aux attentes du marché qui visait un bénéfice de 35 millions d’euros.

Cependant, les résultats de l’établissement devraient rester sous pression. Cette situation est due au fait que les taux d’intérêt bas continuent de peser sur les marges de la banque. Au cours du trimestre, les revenus d’intérêt nets ont connu une contraction de 15 % et s’établissent à 1,35 milliard d’euros.

Ce chiffre est légèrement en dessous des prévisions de la banque et des attentes du marché. Par ailleurs, au quatrième trimestre, ABN Amro a estimé que les provisions pour créances douteuses avaient fait état d’une baisse de 30 % à 220 millions d’euros. Aussi, la banque néerlandaise dit s’attendre à ce que ce recul se poursuive cette année.

 

ABN Amro envisage de réduire le portefeuille de sa banque d’investissement

ABN a annoncé avoir procédé à la réduction du portefeuille de sa banque d’investissement à hauteur de 45 % au cours du deuxième semestre de l’année dernière. Cette annonce intervient après que la banque ait déclaré en août qu’elle arrêtait toutes ses opérations de financement des matières premières. Ceci, suite aux lourdes pertes enregistrées par l’établissement.

D’un autre côté, la banque néerlandaise n’a pas présenté de nouvelles informations en rapport avec l’enquête ouverte par le parquet des Pays-Bas en septembre 2019 pour blanchiment d’argent et financement du terrorisme. En outre, ABN a enregistré une perte nette de 45 millions d’euros pour l’année 2020.

Par conséquent, les actionnaires ne pourront pas recevoir de dividende en 2020. Cependant, le paiement du dividende est reporté pour cette année. Sur le sujet, le directeur général de la banque a estimé que l’établissement est bien placé pour y parvenir.