2020 : les comptes de Deutsche Bank sont de retour dans le vert après 5 années consécutives de pertes

  •   Le 08/02/2021 à 08h24
  •   DEHOUI Lionel

Après 5 années consécutives de pertes, la première banque allemande, Deutsche Bank, a enfin mis un terme à cette situation difficile. En effet, l’établissement financier a enregistré de très bons profits pour le compte de l’exercice 2020. Les belles performances réalisées par l’entreprise sont supérieures aux attentes du marché.

67% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Trader les CFD avec eToro
2020 : les comptes de Deutsche Bank sont de retour dans le vert après 5 années consécutives de pertes

Deutsche Bank réalise de bons profits en 2020

L’an 2020 a été la meilleure année pour Deutsche Bank depuis 5 ans d’exercice. Après 5 années consécutives de pertes, la banque allemande retrouve une bonne santé financière. Sur l’année 2020, l’entreprise a réalisé un bénéfice net part du groupe qui s’élève à 113 millions d’euros. Or, en 2019, elle avait enregistré un déficit de 5,7 milliards d’euros.

À l’époque, la banque était contrainte de couvrir d’énormes charges de dépréciation et de restructuration. Ce qui a maintenu ses comptes dans le rouge pour la cinquième année d’affilée. Le résultat net part du groupe est apparu dans le vert pour la dernière fois en 2014. Par ailleurs, l’année dernière, Deutsche Bank a réalisé des profits (avant impôts) estimés à 1,02 milliard d’euros, contre une perte de 2,6 milliards d’euros en 2019.

Aussi, le groupe a enregistré une nette hausse au niveau de ses revenus. Ces derniers ont progressé de 4 % à 24,03 milliards d’euros. De plus, la première banque allemande a terminé l’année 2020 en présentant un ratio de fonds propres durs stabilisé à 13,6 %.

 

 Des profits supérieurs aux attentes du marché

Les meilleurs résultats obtenus par Deutsche Bank sur l’année 2020 sont bien supérieurs aux attentes du marché. L’institution financière a enregistré de meilleurs profits malgré la hausse de 148 % à 1,79 milliard d’euros des provisions pour pertes sur crédit. Au titre du T4, elle a réalisé une belle performance que prévu.

La banque allemande a obtenu un bénéfice imposable évalué à 175 millions d’euros, contre un déficit de 1,9 milliard d’euros en 2019 et un consensus de -22,4 millions d’euros. D’un autre côté, les provisions pour pertes sur crédit se sont établies à 251 millions d’euros, contre 247 millions l’année dernière. De plus, ce montant est en dessous de la prévision du marché qui s’attendait à 380 millions d’euros.

Les revenus de la banque ont connu une nette progression, dépassant ainsi légèrement les attentes du marché. Ils sont en hausse de 2 % et s’élèvent à 5,45 milliards d’euros. Or, le marché s’attendait à un montant estimé à 5,44 milliards d’euros.

Aussi, Deutsche Bank a réalisé une belle performance dans son activité de courtage FICC (Taux, crédit, changes et matières premières). Celle-ci a généré des revenus en bond de 17 % à 1,38 milliard d’euros.

 

Des réductions d’effectifs en cascade au sein des banques

Les banques d’investissement présentent en Europe et aux États-Unis, avaient décidé de marquer une pause dans leur projet de réduction d’effectifs. Cependant, du fait que le coût des impayés s’envole, ces institutions financières vont devoir reprendre la mise en exécution de leur plan.

En réalité, la réduction d’effectifs est très courante au sein des banques européennes. Ainsi, au troisième trimestre de l’année 2020, on note une baisse de 5 % des effectifs de « front office » en Europe. Le secteur le plus touché est celui des métiers-actions. De son côté, la première banque allemande Deutsche Bank, envisage de diminuer ses effectifs qui passeront de 87 000 à 74 000 emplois d’ici l’an 2022.