Note: 4.00 4 votes
 

Se constituer un portefeuille boursier

La constitution de votre portefeuille boursier est la partie la plus sensible de la mise en place de votre stratégie d’investissement, puisque c’est sur elle que repose la réussite de vos placements.

Avant de constituer votre portefeuille de titres, veillez à ne prendre aucun risque et à ne pas investir d’argent dont vous pourriez avoir besoin.

Pour le reste et pour savoir comment répartir les différentes valeurs de votre portefeuille, voici quelques conseils pratiques.

 

Tenir compte des rendements et des risques possibles :

La première règle à appliquer lorsque vous constituez votre portefeuille boursier est de connaître la durée pendant laquelle vous souhaitez investir. C’est ce qu’on appelle « l’horizon d’investissement » dans le jargon boursier. On différencie généralement les investissements suivants :

  • Les investissements à court terme qui durent moins de deux ans.
  • Les investissements à moyen terme qui durent de deux à cinq ans.
  • Les investissements à long terme qui durent plus de cinq ans.

 

Il est bien connu que les investissements les plus longs sont les plus sécurisés et que les investissements de courte durée sont plus risqués de par leur exposition aux effets psychologique des marchés.

Toutefois, si vous souhaitez tout de même investir sur une courte période, préférez les fonds monétaires qui sont moins volatiles. Vous devrez aussi posséder un capital d’investissement suffisamment important pour générer des bénéfices. Pour les investissements sur le long terme, les actions en bourse peuvent s’avérer de bonnes valeurs.

Les investisseurs qui ne disposent que de très peu de temps pour gérer leur portefeuille devront préférer des produits de placement collectif de type SICAV ou FCP, qui seront gérés par un professionnel.

Enfin, il convient de déterminer le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Les investisseurs les plus frileux opteront pour un maximum d’obligations d’Etat et les investisseurs les plus téméraires pourront tenter de plus forts rendements en investissant sur des produits dérivés ou des actions.

 

Les valeurs les plus rentables et les valeurs les plus risquées :

Lorsque vous allez constituer votre portefeuille boursier, le mieux est de varier les actifs en choisissant à la fois des actions et des OPCVM. Ainsi, on peut prétendre à des rendements intéressants bien que risqués et à des rendements plus faibles mais plus sûrs. D’une manière globale, les actifs les plus risqués sont :

 

Les actifs les moins risqués sont :

Pour minimiser les risques tout en gardant des chances de bénéfices intéressants, il faut donc diversifier au maximum vos investissements en choisissant à la fois des actifs risqués et des actifs plus sûrs.

De la même manière, si vous décidez d’investir dans des actions boursières, il est préférable de choisir des titres d’entreprises  de différents secteurs d’activité afin de limiter les risques liés à l’effondrement d’un secteur en particulier et compenser les pertes avec la hausse probable d’autres secteurs.

 

Le capital nécessaire à un bon portefeuille boursier :

Pour diversifier votre portefeuille boursier, il est cependant nécessaire de disposer d’un capital d’investissement suffisant. En dessous de 2 000€, il est en effet difficile de varier les actifs.

Avant de vous lancer, vous devez donc vous interroger sur le capital que vous pouvez investir en fonction de vos ambitions et de votre horizon d’investissement. Mais attention à ne pas choisir ce montant au hasard car vous devez également tenir compte du risque.

En définitive, constituer un portefeuille boursier est une démarche qui doit être réfléchie et basée sur une logique d’investissement à plus ou moins long terme. N’hésitez pas à demander conseil à votre intermédiaire en cas de doute.

Où se constituer un portefeuille boursier dès maintenant ?

Si vous souhaitez commencer à vous constituer un portefeuille boursier dès aujourd’hui, il vous suffit de rejoindre une banque en ligne et de souscrire à un produit d’investissement classique comme le compte-titre en profitant de frais attractifs.