Emprunter pour investir en bourse : est-ce une bonne idée ?

Si certains types de crédits peuvent être souscrits sans être liés à un achat précis, faut-il emprunter du cash pour investir en bourse ? Quels sont les risques ? Voici quelques éléments de réponse.

Emprunter pour investir en bourse : est-ce une bonne idée ?
Note: 4.67 3 votes

 

Quels sont les types d’emprunt permettant d’investir en bourse ?

En France, il existe principalement deux types de crédits accordés aux particuliers. Le prêt immobilier et le crédit à la consommation. Le premier, sous toutes ses formes, permet de financer exclusivement l’achat d’un bien immobilier (terrain, maison, appartement), tandis que le deuxième permet de financer principalement les biens et services de consommation.

Cependant, certains types de crédit à la consommation, notamment les prêts personnels, peuvent être sollicités et obtenus sans être liés à un achat particulier. En d’autres termes, il est possible d’obtenir un crédit personnel sans justificatif.

De ce fait, ce type d’emprunt peut permettre d’investir en Bourse. Toutefois, son montant et sa durée peuvent dépendre de la capacité de remboursement de demandeur, de sa situation financière et professionnelle ou encore de son comportement bancaire.

 

Faut-il opter pour un crédit conso pour investir en bourse ?

Pour rappel, un crédit à la consommation engage le souscripteur et doit être remboursé à un moment ou à un autre (mensuellement ou à la fin du contrat) et ce quelle que soit la situation financière de l’emprunteur ou encore le résultat de ses placements.

De ce fait, il est recommandé de ne jamais emprunter du cash pour investir sur le marché boursier. A savoir qu’un crédit à la consommation peut coûter cher.

« En plus de rembourser le capital emprunté, l’emprunteur doit également payer les intérêts du prêt. Ceux-ci peuvent fortement augmenter pour les prêts personnels » explique Solutis.fr, l’un des leaders du rachat de crédit en France.

A savoir que le but d’un investissement en bourse est, avant tout, de gagner de l’argent et pas d’en perdre avant même de commencer. En optant pour un crédit, l’investisseur sera contraint de payer des échéances chaque mois avant même d’investir sur le marché boursier. Cela peut même être une source de stress supplémentaire.

 

En Bourse, il est impossible de prévoir un rendement

Dans le cadre d’un investissement immobilier, le crédit bancaire peut être une très bonne pratique puisqu’il est tout à fait possible, à force de calculs, de connaître la rémunération à l’année et faire en sorte que l’investissement se finance tout seul, ou presque. En investissement boursier, il est quasiment impossible de prévoir le rendement à l’année, même avec des revenus et des gains réguliers.

En fait, en Bourse, il est possible pour un investisseur de calculer le rendement nécessaire dont il a besoin, mais il n’y a aucune garantie. Il est impossible d’être certains d’atteindre un objectif en termes de rendement boursier.

De ce fait, même si les conditions de crédit sont particulièrement attractives avec des taux historiquement bas et la concurrence interbancaire de plus en forte, il est recommandé de ne pas commencer sa vie d’investisseur en bourse avec des crédits et donc du stress. Ce n’est donc pas une bonne idée.